Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LA COMPAGNIE DES VINS
  • LA COMPAGNIE DES VINS
  • : Le Blog du bien boire et du bien manger en pays de Gascogne. Vins du Sud de la France: Bordeaux, Madiran et Sud ouest, languedoc et vallée du Rhone. Mes dégustations, les producteurs et les terroirs, où les trouver et leurs prix.
  • Contact

Recherche

27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 15:17

LES PRIX DES VINS AU RESTAURANT !!!!

 

            Il est courant d’entendre les restaurateurs se plaindre de la baisse de consommation du vin, de la disparition de l’apéritif et surtout du digestif, en mettant en cause la baisse du taux limite d’alcool dans le sang et de la recrudescence des contrôles.

S’ils n’ont pas tout à fait tord en argumentant de cette façon, ils sont loin de la véritable raison, de la fondamentale raison de ce recul de la consommation du vin en restauration qui est LE PRIX DU VIN DANS LES RESTAURANTS FRANÇAIS.

 

            Je vais prendre un exemple courant : La bouteille de PELLEHAUT harmonie Rouge est achetée par les restaurateurs aux environs de 4€, et il semble qu’il y ait un consensus pour que cette même bouteille soit revendue 18€. Comment peut-on justifier une marge de 14€ sur une bouteille de vin qui ne demande ni vieillissement, ni stockage, ni travail ?!!!

Lors de mon récent voyage en Italie, j’ai prêté attention à cet aspect des choses dans les restaurants. Outre le fait que le moindre petit restaurant est fier d’arborer une carte des vins digne de ce nom, avec une déclinaison des vins de la région concernée, une carte que l’on rencontre en France que dans des établissements haut de gamme, les prix proposés n’ont aucun rapport avec nos us et coutumes.

Un Chianti Classico de qualité s’achète à la production environ 11€ la bouteille, que l’on retrouve à 14 ou 15€ au restaurant de la ville voisine. Au pire, j’ai pris une fois un Bardolino Supérieur  à 18€ la bouteille, que j’ai acheté plus tard chez le producteur 12€ (c’était un grand vin).

Et croyez moi, ces restaurants, en appliquant cette tarification, jouent à plein la promotion des vins italiens vers les locaux comme vers les touristes, et ne se plaignent pas d’une baisse de la consommation de vin ; les tablées s’organisent avec un chauffeur qui reste sobre durant le repas.

J’ai aussi remarqué que les vins un peu plus chers (les Nobile di Montepulciano, les Brunello di Montalcino, les Barbaresco et Barolo) que l’on paie de 30 à 100€ (et plus) à la production, vous sont proposés au même tarif en restauration. Tout simplement CHAPEAU !!!

Il est toutefois bon d’ajouter qu’en Italie, au restaurant vous payez vos couverts (à partir de 2€ par personne) et assez souvent l’eau et le pain. Mais cela n’est qu’une juste tarification qui n’impute pas au vin l’ensemble des frais généraux d’une table.

            A quand cette façon de faire en France ???

Repost 0