Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LA COMPAGNIE DES VINS
  • LA COMPAGNIE DES VINS
  • : Le Blog du bien boire et du bien manger en pays de Gascogne. Vins du Sud de la France: Bordeaux, Madiran et Sud ouest, languedoc et vallée du Rhone. Mes dégustations, les producteurs et les terroirs, où les trouver et leurs prix.
  • Contact

Recherche

15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 11:20

BORDELAIS :Commentaires de dégustation du 13 décembre 2008 
-------------- 

DOMAINE DE BOUILLEROT :  Ce domaine auquel je reste fidèle depuis pas mal d’années maintenant, nous offre régulièrement des « petits » bordeaux bien marqués par le terroir, puissants et chaleureux.

La cuvée FRUITS D’AUTOMNE 2005, en majorité issue de Cabernet Franc, est marquée par le fruit légèrement compoté, bien représentatif d’un millésime solaire.

La cuvée ESSENTIA 2005, à majorité de Merlot, est un vin puissant, généreux dont l’élevage en fût durant une année lui apporte structure et épices. Voici des vins à boire et/ou à attendre encore 5 à 10 ans.
                                    

CHATEAU TIRE PE :    J’ai déjà beaucoup parlé de ce domaine, dans d’autres occasions et d’autres dégustations, mais le travail effectué depuis 10 ans atteint maintenant toute sa consécration par les vins produits.

La cuvée TRADITION 2005, élevée en cuve uniquement, est un vin gourmand, équilibré, sur un fruité bien précis et une finale fraîche et longue.

La cuvée LA COTE 2005, élevée en fût de 1 à 3 ans est un hymne à l’élégance, à l’équilibre, à la finesse, rappelant par de nombreux aspects un très bon Margaux. C’est à boire, mais vous pouvez aussi le conserver encore 5 à 7 ans.
                                       

LE HAUT MEDOC DE MAUCAILLOU :  Nouveau venu à la cave, ce vin de Haut Médoc, produit dans la zone de Moulis et Listrac par de CHATEAU MAUCAILLOU, est l’archétype de ce qui peut être produit de bon pour pas trop cher.

Le millésime 2003 est bien marqué par cette année chaude : Les arômes de sous bois truffé, de pruneaux confits s’alliant à un corps équilibré et long, à une trame soyeuse, en font un vin à boire dés à présent avec beaucoup de plaisir sur une pièce de Bœuf aux cèpes.

Le millésime 2004, plus classique, avec un nez porté sur le fruit rouge et noir frais, une bouche tout en harmonie, équilibrée entre la puissance et la subtilité, est un vin que l’on peut encore attendre quelques années, même si un jarret de veau braisé lui irait très bien dés à présent.

LES HAUTS DE SMITH HAUT LAFFITTE :  Ce Pessac Léognan rouge 2006 développe un nez très expressif de fraise, de cerise, d’épices douces (poivre) et de vanille. La bouche est bien concentrée, ronde et équilibrée, grasse, longue, avec une finale tout en fraîcheur. A boire dés à présent et pendant 6 ans encore sur une mitonnée d’agneau aux épices ras el hannout.

LES VINS D’HENRI DUBOSCQ : 
                                                            
Ce gascon pur jus (qui a d’ailleurs gardé la petite exploitation familiale à Gondrin, le domaine DUBOSCQ MONPLAISIR, très bon Côtes de Gascogne), acheta en 1962 le Château HAUT MARBUZET, en plein terroir de ST ESTEPHE et en fit l’un des plus grands vins du Médoc, acheté par plus de 25000 clients à travers le Monde, tout en restant très raisonnable sur les prix.

-         Château LAYAUGA DUBOSCQ, MEDOC 2005 : Majoritairement  Cabernet Sauvignon, ce vin au rapport prix/plaisir très intéressant, est une vrai découverte pour sa franchise, sa richesse, sa gourmandise juteuse, son équilibre de grande classe. A boire maintenant et encore durant 5 à 7 ans sur une entrecôte de bœuf à la moelle.

-         Château HAUT MARBUZET, St ESTEPHE 2004 : Le sommet de cette dégustation. D’entrée, le nez avec ses arômes d’épices orientales, de fruits confits, nous envoûte littéralement. La bouche, dense, longue et joliment structurée, éclatante de fruits frais et juteux, n’est pas en reste tant elle explose ses arômes de moka, de réglisse et de cacao. La finale est longue, très longue et c’est tant mieux, car c’est délicieux. Le charme fait vin. Au sommet actuellement et encore 5 ans. A boire avec une dinde aux châtaignes ou un chapon farci et rôti, voire un délicieux canard à l’orange et aux épices indiennes.

 

 

ET N’OUBLIEZ PAS LE

SAMEDI 27 DECEMBRE

GRANDE DEGUSTATION DE MADIRAN

(avec quelques surprises de taille)

RESERVEZ DES A PRESENT VOTRE PLACE AU

05 62 65 48 81 ou
compagniedesvins@wanadoo.fr

 

Repost 0
3 décembre 2007 1 03 /12 /décembre /2007 18:16

4° ETAPE: DURAS
En direction du bordelais, nous faisons étape chez la famille GEOFFROY, au DOMAINE DE LAULAN, à DURAS. Voici un domaine dont les vins sont présents sur la carte de l'Auberge d'Astarac depuis les origines, car ce sont de vrais vins de gastronomie, digeste qui accompagnent sans écraser tout un repas. 
La cuvée traditionnelle est rouge cerise, les arômes sont trés fruités (cerise, cassis, groseilles) puis se concentrent sur le pruneau et les épices douces. Le vin est souple, rond, trés féminin, la finale reste fraiche et de bonne longueur.

La cuvée M de Laulan est un vin de cépage Merlot. La couleur de ce vin est rouge intense; le nez est finement boisé, trés fruité avec des notes intenses de mûres. La bouche est ronde certes, mais trés structurée par un boisé trés élégant aux arômes complexes toastés et vanillés.

DURAS.jpg

. DURAS DOMAINE DE LAULAN TRADITION 2000 (50% merlot/50% cabernets)
. DURAS DOMAINE DE LAULAN "M" 2003 (100% merlot)

5°ETAPE: BORDELAIS
De Duras, nous descendons vers Langon, et visitons le DOMAINE DE BOUILLEROT de Thierry BOS. Le vin dégusté ce jour est la cuvée "fruits d'automne" 2005. La robe est profonde, couleur grenat. Le nez est puissant, sur des fuits noirs et la bouche trés agréable, bien agrémentée de ce qu'il faut de tanins, murs et fondants, se termine sur une bonne persistance aromatique pleine de fraicheur. Un vin de plaisir pour tous les jours. C'est bon et peu onéreux.
Signalons que ce vin est Coup de coeur du Guide Hachette 2008, médaille d'Or à Macon et d'Argent à Paris !!!!
Bx-BOUILLEROT.jpg
. DOMAINE DE BOUILLEROT "FRUITS D'AUTOMNE 2005"

De Bouillerot au CHATEAU TIRE PE il n'y a pas bien loin, et c'est donc quelques minutes qui suffisent pour venir admirer le magnifique domaine d'Hélène et David BARRAULT qui surplombe de plus de 80 m la vallée de la Garonne. TIRE PE c'est un peu le résultat d'un surdoué de la vinification qui nous propose 2 vins aujourd'hui:
La cuvée TRADITION 2004, tout en fruit, légérement épicée (pas de bois), au plaisir immédiat, bien structurée par des tanins fins et élégants et encore bien présents, ce qui est la caractéristique du millésime 2004.
La cuvée LA COTE 2005, plus concentrée, où le fruit se trouvent enrichi de notes toastées, épicées sans qu'à aucun moment le boisé ne prenne le dessus, l'élevage en barrique restant au service du vin et non l'inverse.
C'est bon et les prix restent raisonnables.
Bx-TIRE-PE.jpg
. CHATEAU TIRE PE CUVEE CLASSIQUE 2004
. CHATEAU TIRE PE CUVEE LA COTE 2005

Cap à l'Ouest, contournement de Bordeaux, nous remontons la presqu'ile du Medoc entr'océan et Gironde, vers ST ESTEPHE. Et au Chateau HAUT MARBUZET, le sieur Henri DUBOSCQ, Gascon de Gondrin en Gers, nous attend trois verres à la main.
CHATEAU LAYAUGA-DUBOSCQ 2004: Bien exposé à l'Est, le vignoble est porté par un sous-sol d'alios et de sables fins recouverts de graves. Le vin est moelleux, suave, délicat, de constitution robuste, et s'il est promptement buvable, peut encore vieillir une dizaine d'années. Le soir même, ce vin accompagnait un couscous et a fait sensation s'élevant au fur et à mesure que les épices du plat s'activaient.
CHATEAU LAYAUGA-DUBOSCQ RENAISSANCE 2005: Cette micro-cuvée est produite sur un mini-terroir par des vignes de 40/50 ans. Les vendanges sont manuelles, triées grain par grain, et l'élevage s'effectue en barriques neuves peu brûlées. Une puissance rentrée, tout en fruits, épices et volupté. C'est assez grandiose. C'est déjà agréable, mais 5 ans de garde en feront un chef-d'oeuvre.
CHATEAU HAUT MARBUZET 2004: L'un des vins du Bordelais les plus connus puisque chaque année 20000 amateurs du monde entier sont impatients de recevoir leurs commandes. Un succés qui ne se dement pas. Le bouquet est racé, et complexe: pain grillé, torréfaction, fumé, vanille fruits rouges et noirs, la bouche est ronde, charnue, grasse et puissante, d'une grande distinction avec une finale trés fraiche et longue, voire mentholée. C'est plus que bon, c'est envoutant. On finit la bouteille, et on en redemande!
Bx-DUBOSCQ.jpg

 

Repost 0