Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LA COMPAGNIE DES VINS
  • LA COMPAGNIE DES VINS
  • : Le Blog du bien boire et du bien manger en pays de Gascogne. Vins du Sud de la France: Bordeaux, Madiran et Sud ouest, languedoc et vallée du Rhone. Mes dégustations, les producteurs et les terroirs, où les trouver et leurs prix.
  • Contact

Recherche

13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 10:55

Si vous n’aimez pas le

BEAUJOLAIS NOUVEAU

 

Venez goûter les deux meilleurs domaines :

-         DOMAINE DE VISSOUX

-         DOMAINE PIRON

 

Dés JEUDI 15 NOVEMBRE

à MONCORNEIL

à ST GAUDENS

à partir de 5€90 la bouteille 

 

BEAUJOLAIS-2012-002.jpg

Repost 0
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 15:54

 

Très agréable dégustation. Il faut bien l'avouer, toutes les dégustations des crus du Beaujolais se sont toujours faites dans une ambiance guillerette, joyeuse et les vins dégustés créent toujours un grand étonnement face à leurs qualités et leurs buvabilités.

De plus, la période choisie cette année, le début de la saison estivale, y est sans aucun doute pour quelque chose : le printemps et l'été sont les meilleurs moments de l'année pour apprécier ces appellations qui se trouvent au sommet de la hiérarchie beaujolaise.

Voici donc les commentaires de cette dégustation. J'ai classé les vins dans l'ordre décroissant des notes obtenues. Je termine ces commentaires par les appréciations des deux vins de Bourgogne goûtés ce même jour.

. MORGON / DOMAINE DESVIGNES / JAVERNIERES 2010.........18.5/20

Bien marqué par son terroir minéral et la vinification façon « Desvignes » au plus prés du fruit, ce Morgon est l'archétype du Beaujolais de garde (5 à 7 ans), concentré, bien suave et soyeux avec une finale fraîche et très élégante. Peut-on faire mieux ?

. CHENAS / DOMAINE PIRON / QUARTZ 2010 …........................... 18/20

Les épices vous montent au nez, la suavité du jus estompe les angles en révélant son côté fruité, fin et élégant. Grande réussite. C'est avec de tel vin que l'on peut affirmer que 2010 est supérieur à 2009.

. JULIENAS / LE CLOS DU FIEF / TRADITION 2010 ….................. 18/20

Le Clos du fief nous a habitué à faire bien, mais pour le coup, ici tout y est. Le fruité du jus, rehaussé d'épices poivrées est d'une superbe fluidité se terminant sur une finale croquante et fraîche. Le meilleur rapport Prix/Plaisir de la dégustation.

. MORGON / DOMAINE DESVIGNES / LA VOUTE ST VINCENT .. 17,5/20

Beaucoup de présence dans ce vin d'entrée de gamme du millésime 2010, beaucoup de suavité, de finesse ; du fruit (griotte) et un côté minéral apportant fraîcheur et structure. C'est superbe et comme on aimerait que toutes les entrées de gamme soient à ce niveau !!!

. COTES DE BROUILLY / CH. THIVIN / LES 7 VIGNES 2010 …....... 17/20

Beaucoup de profondeur et de gras dans ce vin qui sait terminer sur un ressort acidulé, donnant beaucoup de fraîcheur et de finesse à l'ensemble. Remarquable vin pouvant se garder en cave quelques années.

. CHIROUBLES / DOMAINE CHEYSSON / LA PREVIEUSE 2010 … 17/20

Beaucoup d'épices (poivre blanc) dans ce vin riche et légèrement tannique. Bien typé Chiroubles par sa fluidité et son côté tranchant, ce vin mérite de séjourner une petite année en cave afin de dévoiler toute sa chair et tout son volume.

. ST AMOUR / MICHEL TETE / 2011 …................................................ 17/20

Si tous les 2011 ont l'étoffe de ce St Amour, cela laisse augurer d'un nouveau grand millésime. Du fruit, du fruit et encore du fruit, une suavité de matière qui en fait sans aucun doute le vin le plus gourmand de la liste. On en est tombé amoureux au point de succomber à ses atours.

FLEURIE / DOMAINE CHIGNARD / 2009 …....................................... 16/20

Comme pour prouver la supériorité des 2010, ce Fleurie 2009 a été noté manquant de « peps », malgré une fraîcheur de fruit, et surtout une finesse, voire une délicatesse de structure du meilleur aloi. Trop Fleurie en quelque sorte !!!

. CHIROUBLES / DOMAINE CHEYSSON / 2010 …............................. 15/20

Voici un beaujolais plutôt traditionnel, assez simple de conception, plutot sec, bien minéral, tout en enveloppant nos papilles d'éffluves fruitées. Bien juteux, mais manquant pour le moment d'un peu de chair, il serait à attendre en cave une petite année.

 

BOURGOGNE : MARSANNAY ROUGE / SYLVAIN PATAILLE / 2010..18/20

En dégustant ces Bourgognes aprés tout un assortiment de crus du Beaujolais, on ne peut que remarquer la très grande profondeur des jus de Pinot Noir. C'est du sérieux et les vins le rappellent : En Bourgogne, en Cotes de Nuits tout particulièrement. Vin minéral, marqué par le fruit de la cerise noire bien juteuse, et le côté suie froide bien typique de ces terroirs. Profond et enveloppant, ce vin pourra attendre 2 ans en cave avant de nous combler d'aise.

. MARSANNAY ROUGE . S. PATAILLE / LE CLOS DU ROY 2010 ….... 19/20

Prenez toutes les caractéristiques du vin précédent, mettez les à la puissance 10, vous obtenez ce vin, impressionnant de profondeur et de sève, structuré par une trame tannique fine et suave. Très proche des Gevrey Chambertin voisins, oublié en cave 3 à 4 ans, il rivalisera alors avec les meilleurs vins de cette appellation prestigieuse.

 

 

La prochaine dégustation se déroulera dans le courant de l'automne. En attendant, n'oubliez pas que durant les mois de juillet et d'Aout, tous les mercredi, à 17h , j'organise des dégustations-découvertes des vins du Gers. La première a eu lieu ce Mercredi 4 juillet, et le concept est très instructif pour tout un chacun ayant un peu d'intérêt pour la chose bachique et gersoise.

Profitez en, et faites en profiter vos amis, vos hôtes, votre famille.

A très bientôt.

 

BEAUJOLAIS 2010 018

Repost 0
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 10:32

 

La Compagnie des Vins vous invite à la

 

DECOUVERTE DES VINS

DU

BEAUJOLAIS

 

Du 15 MARS au 15 AVRIL

PROMOTION

sur tous les vins du BEAUJOLAIS

présents à la cave de Moncorneil

- 10 %

(Dans la limite des stocks existants)


DEGUSTATION 13.11.10 001

Repost 0
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 15:57

 

COMMENTAIRES DE DEGUSTATION BEAUJOLAIS

Une dégustation de beaujolais, et je parle des 10 crus de Beaujolais, n'est jamais pareille à une autre dégustation. L'ambiance y est plus fraternelle, plus amicale, plus «guillerette» qu'à l'accoutumée, et les bouteilles au final, se trouvent être un peu plus vidée aussi.

Le Beaujolais est avant tout un vin de plaisir immédiat, même si en dégustant le millésime 2009, on découvre une autre facette des vins de cette région, plus sudiste, millésime solaire oblige, plus puissante, plus soyeuse, un peu moins acidulée aussi; en un mot, des Beaujolais atypiques. Et le millésime 2010 semble du même tonneau si j'en crois le digne représentant de ce millésime dans la dégustation.

Enfin, la dégustation du Juliénas 2006 a démontré in situ le bien-fondé du vieillissement de ces vins que l'on croit voués à être bu en pleine jeunesse. N'oublions jamais que le Beaujolais fait partie intégrante de la Bourgogne, et que cépage Gamay est un descendant du Pinot noir.

 

ST AMOUR 2010 – MICHEL TETE

Vinification en raisins entiers et macération longue permettent l'obtention d'un vin de caractère, plutôt floral, tramé d'une fine grille tannique, capiteux en bouche et minéral en final. Grand vin à attendre 2 ans pour un optimum de dégustation. Avec une volaille rôtie aux chataignes. 16,50 / 20

 

COTES DE BROUILLY – CHATEAU THIVIN – LA CHAPELLE 2009

La parcelle LA CHAPELLE se situe au sommet du Mont Brouilly, composée d'un sol aride d'exposition plein sud, très pentu (jusqu'à 50%).

Voici un vin entier, soutenu, au joli nez de fraise des bois, à la bouche voluptueuse et richement dotée d'un fruité gourmand et juteux. Finale longue et bien épicée. Avec une volaille en sauce type coq au vin. 17,50/20

 

JULIENAS 2009 – MICHEL TETE

Voici, malgré le millésime, la bouteille qui fait le plus beaujolais : beaux arômes de cassis, bouche juteuse, acidulée, épicée, avec beaucoup de fond. Superbe archétype de beaujolais à servir avec une bavette à l'échalote. 18,50 / 20

 

 

FLEURIE 2009 – DOMAINE DE VISSOUX – CUVEE PONCIE

Le vin qui se conjugue au féminin. Tout en finesse et suavité (on est en 2009 tout de même), le nez est floral (iris, rose), la bouche est pleine, sur un fruité poivré. Le potentiel est là, et une ou deux années d'attente ne sont pas de trop. A proposer avec une fricassée de lapin à l'oseille ou aux orties. 17,50 / 20

 

MORGON 2009 – DOMINIQUE PIRON _ COTE DE PY

L'un des préférés de la soirée pour son côté bien mûr, suave, sucré même, juteux et légèrement acidulé pour bien montrer d'où il vient. Le nez est sur le cèdre et les petits fruits rouges; un vin parfait actuellement et qui se bonifiera encore sur 4 à 5 ans. Avec une entrecôte aux cèpes. 19 / 20

 

MOULIN A VENT 2009 – DOMAINE DE VISSOUX – LES 3 ROCHES

Le premier nez est floral, puis suivent les effluves fruitées sur fond vanillé. La bouche est veloutée, onctueuse. La concentration du vin recommande de l'attendre une bonne année au minimum avant de pouvoir en apprécier ses notes minérales et épicées en finale. Ira très bien avec une daube de joue de bœuf ou un gibier à poils. 17 / 20

 

MOULIN A VENT – DOMINIQUE PIRON – 2009

Une fois encore, les Moulin à Vent 2009 ne donnent pas le meilleur d'eux-même. Il va falloir les attendre impérativement, d'autant que la matière dense et bien structurée a besoin de temps pour être digérée. A attendre deux années en cave et servir avec une caille aux raisins ou une pintade à l'ail doux. 17 / 20

 

JULIENAS – MICHEL TETE – TETE DE CUVEE 2006

Ce Beaujolais est vinifié à la « Bourguignonne » : égrappage, pigeages nombreux, élevage 24 mois en fûts. Voici donc le chouchou de cette dégustation, ou comment convaincre que les crus du Beaujolais sont des vins à faire vieillir.

Le vin parfait, juteux, précis, avec une bonne et saine acidité en finale apportant fraîcheur et longueur. C'est bon, très bon. Avec un rognon de veau entier cuit dans sa graisse, ou un tournedos de pieds de porc truffé. 19,50 / 20

 

Repost 0
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 15:56

 

                                                                  Beaujolais primeur Les Griottes

 

 

LE BEAUJOLAIS PRIMEUR 2010  "LES GRIOTTES" du DOMAINE DE VISSOUX EST ARRIVE EN CAVE A MONCORNEIL

 

6 €  LA BOUTEILLE

 

Repost 0
14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 16:43

Samedi dernier, 13 novembre, ça morgonnait ferme à Moncorneil. Bonne affluence et sympathique ambiance pour la dégustation des crus du Beaujolais.

            L’ensemble des vins dégustés dégageait une impression de fruité, de fleuri, de plaisir simple qui définissent bien le beaujolais, avec en prime dans les crus, une complexité due au terroir et une finale acidulée due au cépage.

Une fois de plus j’ai pu mesurer le côté « rebutant » de cette fraicheur acidulée sur des palais habitués aux vins plus sucrés et suaves du Sud. En étudiant les fiches de dégustation des participants n’ayant jamais ou rarement bu des vins du « Nord » (beaujolais et bourgogne, loire), l’adjectif inscrit le plus souvent dans la colonne remarque est Acide.

            J’ose avouer que c’est cette fraicheur acidulée qui m’attire, car permettant tous les arrangements à table, avec tous types d’ingrédients. Et seul de niveau de sophistication du plat me fera pencher pour une autre région bachique, vers plus de complexité aromatique.

            C’est d’ailleurs aussi pour cette raison que le millésime 2009 dans les différents crus du beaujolais, millésime magnifique et solaire qui a formaté pour le moment des vins aux caractéristiques beaucoup plus sudistes (sucrosité, suavité et rondeur), que ce millésime donc me plait moins que les 2007 et 2008, bien dotés en bonne fraicheur. Il en faut pour tous les goûts, et le 2009 a été plébiscité par les dégustateurs trouvant 2007 ou 2008 trop acide.

 

            Voici donc succinctement le classement des cuvées dégustées :

18/20 : MOULIN A VENT / DOM. DE VISSOUX 2008

                        Complexité et rondeur

18/20 : MORGON PY/DOMAINE PIRON 2009

                        Rond, suave, finale fraiche

17/20 : CHENAS QUARTZ/ DOMAINE PIRON-LAMELOISE 2007

                        Complexité, juteux et finale acidulée

17/20 : COTES DE BROUILLY / CH. THIVIN/ LA CHAPELLE 2008

                        Fruits juteux, rondeur, finale fraiche

16,5/20 : MORGON PY / DOMAINE PIRON 2007

                        Arômes fumés, lardés, très morgon qui morgonne

16,5/20 : FLEURIE V.V. / DOMAINE CHIGNARD 2009

                        Rond, riche et suave. Finale très jeune

16/20 : MOULIN A VENT / DOMAINE DE VISSOUX 2009

                        Fruité, juteux, encore très jeune

16/20 : CHENAS  QUARTZ/ DOM. PIRON LAMELOISE 2009

                        Fruité compoté, riche et rond

16/20 : FLEURIE V.V./ DOMAINE CHIGNARD 2008

                        Fruits et jus bien frais, bonne acidité qu’on aime ou pas

15,5/20 : JULIENAS / DOM. DU CLOS DU FIEF 2007

                        A point, juteux et frais, beaujolais type

15/20 : REGNIE / DOM. DE LA CHANAISE.PIRON 2009

                        Trop jeune encore et un peu court. A attendre

15/20 : BEAUJOLAIS VILLAGE / DOM. DES NUGUES QUINTESSENCE 2007

                        Très typé cire et cuir, jus frais et acidulé

---------

NOTA BENE 1 :   Le 23 décembre à 16h est prévu une dégustation d’Armagnac. Pour me permettre de l’organiser avec un intervenant extérieur, il me faut savoir si cela vous interesse ? Je vous demande donc de vous inscrire cette semaine si vous souhaitez participer à cette dégustation. Je vous tiendrai au courant de la suite que je donnerai à ce projet.

 

NOTA BENE 2 :     Samedi prochain, 20 novembre à 16 h, je vous propose un tour de France des grands vins de repas entre 8 et 18 € la bouteille.

Même lieu, même heure. Réservation avant vendredi midi.

 

A BIENTOT

 

Repost 0
19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 15:49

      Depuis l'ouverture du BOUCHON GASCON, je n'ai pas eu le temps de vous proposer des articles concernant notre activité et la vie du vin en général. Il parait que cela en a reposé quelques uns, alors ça tombait bien.

Chaque année, dés que nous le pouvons, nous tentons d'améliorer notre prestation bachique afin de vous proposer les meilleurs vins dans les meilleures conditions. Aux habitués de la cave (je n'ai pas dit pilier !!), j'avais annoncé que cette année serait l'année de l'aménagement complet de la cave de stockage et de sa climatisation.

Et voilà chose faite.

Le stock de vin (environ 6000 bouteilles) se retrouve donc entreposé à une température constante de 12° pour une hygrométrie de 75% tout au long de l'année: un grand plus pour une qualité optimale de ces nectars qui pourront ainsi prendre tranquillement de l'âge à l'abri des fluctuations thermiques et hygrométriques.

Dans notre région pauvre en cave naturelle, nous sommes peu nombreux à pouvoir garantir un stockage à T° faible et constante les vins que nous distribuons. Je suis assez content d'y être parvenu.

     LA-CAVE-REFRIGEREE-004.jpg

 

LA CAVE REFRIGEREE 002

     

LA-CAVE-REFRIGEREE-005.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Autre point: depuis la dernière dégustation, nous avons rentré de nombreux nouveaux vins. En attendant les prochaines dégustations de cet automne, vous pourrez les goûter au Bouchon Gascon si d'aventure vous venez y manger. En attendant, j'entame aujourd'hui un inventaire des vins présents à la cave. Vous pourrez ainsi imprimer la page et/ou l'archiver pour mémoire.

 

 

A/ LES VINS DU BEAUJOLAIS

 

- DOMAINE DE VISSOUX  (M.Mme CHERMETTE)

. BEAUJOLAIS LES GRIOTTES 2009

. BEAUJOLAIS VIEILLES VIGNES 2009

. BROUILLY CLOS DES PIERREUX 2008

. FLEURIE LES GARANTS 2009

. MOULIN A VENT  LES 3 ROCHES  2008/2009

 

- DOMAINE PIRON  (M. DOMINIQUE PIRON)

. BEAUJOLAIS VILLAGE  LA CHANAISE 2008

. CHENAS QUARTZ 2007/2008  (bouteilles et Magnum)

. MORGON COTE DU PY  2006/2007/2008  (bouteilles et magnum)

. MOULIN A VENT  VIGNES DU VIEUX BOURG 2007

. REGNE  LA CHANAISE 2009

 

- DOMAINE CHEYSSON   (M.Mme CHEYSSON)

. CHIROUBLES TRADITION 2009

. CHIROUBLES PRESTIGE 2007

 

. CHATEAU THIVIN   (MM. GEOFFRAY père et fils)

. COTES DE BROUILLY DOMAINE 2008

. COTES DE BROUILLY LA CHAPELLE 2008

. COTES DE BROUILLY ZACCHARIE 2008

 

. DOMAINE CHIGNARD  (MM. CHIGNARD père et fils°

. FLEURIE LES MÜRIERS 2008

. FLEURIE CUVEE SPECIALE 2008

 

. DOMAINE LE CLOS DU FIEF  (M. MICHEL TETE)

. JULIENAS TRADITION 2007

. JULIENAS PRESTIGE 2006

. JULIENAS TETE DE CUVEE  2005/2006

 

. DOMAINE DESVIGNES  (M.Mme DESVIGNES)

. MORGON JAVERNIERES 2006/2007

. MORGON  COTE DE PY  2008

 

. DOMAINE JANIN   (M. PAUL JANIN et fils)

. MOULIN A VENT   CLOS DU TREMBLAY  2008

 

. DOMAINE LASSAGNE  (M.Mme LASSAGNE)

. SAINT AMOUR  DOMAINE 2009

 

Repost 0
4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 15:22

COMMENTAIRES DE DEGUSTATION/LES CRUS DU BEAUJOLAIS/ 3 AVRIL 2010

 

                        Les dégustateurs réunis à la Compagnie des Vins, ce samedi 3 avril 2010, étaient venus vérifier si mes propos dithyrambiques à propos des vins du Beaujolais étaient une première marque de sénilité avancée, ou simplement une découverte (qui devrait chambouler la hiérarchie des vins en France) de grands vins masqués derrière un voile général et générique (Le Beaujolais) peu reconnu pour la qualité de ses jus.

Chacun était donc dans l’expectative, ne se souvenant plus d’avoir eu plaisir à goûter un vin de cette région depuis belle lurette, c'est-à-dire quelques dizaines d’années.

                        La dégustation terminée, chaque participant a été de son compliment à mon encontre (merci beaucoup) pour le très grand moment bachique passé, la haute qualité des vins proposés, et donc la découverte d’un monde insoupçonné de grands crus à prix d’amis.

En fin de dégustation, une joie guillerette nous envahit, comme jamais dans une telle dégustation, prouvant que le Beaujolais savait transmettre à ceux qui l’apprécie et osent le goûter, la joie de vivre du peuple vigneron des Monts du Beaujolais. Merci donc à vous qui êtes venus participer à cette dégustation. Pour tous les autres, vous avez loupé un grand moment de plaisir, c’est sûr, mais je pense réitérer la dégustation beaujolaise en Novembre prochain. En attendant, tous ces vins sont disponibles à la cave et vous permettront d’écrire un avant-propos jouissif à cette dégustation.

 

                        Tous les vins ont été débouché et aéré 3 heures avant le démarrage de la dégustation. Ils ont été dégusté à la température de 16°.

 

DOMAINE DE VISSOUX/BROUILLY PIERREUX 2008 :  La parcelle est située au pied du Mt Brouilly, constituée d’éboulis granitiques sur fond argilo calcaire. Le vin est rubis profond, développe un nez complexe de fruits rouges, de rose et de menthe. La bouche est fraiche, gouleyante, généreuse, fondue et charnue. Beaucoup de charme pour une finale juteuse, franche et minérale. A boire et à vieillir 2 à 4 ans           17/20

 

CHATEAU THIVIN/COTES DE BROUILLY/ LES SEPT VIGNE 2008 : Ce domaine est très réputé pour ses vins de bonne garde, ce qui provoque souvent un certain recul sur les vins jeunes, peu expressifs au nez, avec toutefois de bonnes structures, gages du temps qu’il faudra attendre pour les boire. Celui-ci ne déroge pas à la règle, la minéralité épicée et la structure fine et ferme laissant entrevoir un avenir de toute beauté. A vieillir 3 à 6 ans                                                              15/20

 

DOMAINE CHEYSSON / CHIROUBLES / LA PRECIEUSE 2007 :

Issu d’une parcelle spécifique au domaine où affleure du Granit, le vin est marqué par des senteurs de fruits noirs et d’épices, la bouche est charnue, puissante, aristocratique même, alliant souplesse et belle structure. Finale minérale, juteuse et longue. A boire dés à présent, et à garder aussi 2 à 4 ans.                                                                                   18,5/20

 

DOMAINE PIRON/MORGON COTES DU PY 2006 :

Belle robe rubis sombre. Nez marqué par la cerise, par la minéralité et l’amande fraîche. La bouche élégante est d’une grande pureté, juteuse, charnue, de bonne longueur. A boire sur les 2 à 3 ans    17/20

 

DOMAINE DESVIGNES/MORGON JAVERNIERES 2006

Située sur les meilleurs terroirs de la Côte du Py, ce morgon, d’une belle teinte rubis, développe un nez très fruité (cerise, fraise, framboise), avec des notes de violette et des épices plein les narines. La bouche est friande, souple, juteuse, élégante et précise : un vin ciselé pour un plaisir actuel, et que l’on peut surseoir 2 à 5 ans encore.                                   18/20

 

DOMAINE CHIGNARD/FLEURIE LES MORIERS 2008

Fleurie est le cru le plus féminin de tout le beaujolais où les jus sont marqués par des effluves florales, ici l’iris, et de petits fruits noirs (mûres et cerise burlat). La bouche est juteuse et s’allonge sur des tanins fins et serrés, tout en se montrant ample, croquant et long en finale. A boire mais à attendre 3 à 5 ans.                                                                  16,5/20

 

DOMAINE JANIN & FILS/ MOULIN A VENT CLOS DU TREMBLAY 2008

Très belle robe rubis profond, limpide et dense. Le nez sur la cerise, la mûre et la rose ancienne, développe tout une architecture épicée, minérale, avec un soupçon d’agrume !!! La bouche est franche, fruitée, fondue et tendre, charnue et grasse. Grand vin à goûter et ensuite à encaver durant 4 à 10 ans.                                                                         19/20

 

DOMAINE DE VISSOUX/MOULIN A VENT LES 3 ROCHES 2008

Belle robe rubis profond, limpide et brillante. Le nez est très aromatique, complexe, alliant fruits rouges (framboise), noirs (burlat et mûre) et amande fraiche. La bouche est vive, fraiche, fondue, tendre, charnue et onctueuse. La finale est minérale à souhait. C’est plein de charme pour être bu de suite, mais peut attendre encore 4 ans en cave.           18,5/20

 

DOMAINE PIRON / CHENAS QUARTZ 2006 :

Le sous-sol de cette vigne est composé de granit avec affleurement de filons de quartz. Robe rubis profond, nez développant une grande minéralité soutenu par des arômes de pâte d’amande, de poivre et de cerise. La bouche est fraiche, tendue et juteuse. La finale est longue, structurée et digeste. Un beau vin élégant à boire de suite mais aussi à garder 2 à 3 ans.

                                                                                              19/20

 

LE CLOS DU FIEF/JULIENAS TRADITION 2007

Le rubis éclatant de la robe est limpide, fluide. Le nez se construit sur des arômes de fruits noirs (cassis, mûre et cerise). La bouche, juteuse, s’harmonise autour d’une structure légére, sur des tanins fins et épicés. A boire pour le plaisir sur encore 3 ans.                           15,5/20

 

LE CLOS DU FIEF / JULIENAS PRESTIGE 2006

Vieilles vignes (entre 65 et 80 ans) sur 2 parcelles qualitatives (les Berthets et les Gonnards). Un nez de cerise confite, presque kirchée, de mûres et de myrtilles. Les épices et le cuir agrémentent l’ensemble. La bouche est magnifique, pleine de fraicheur et de fondu, ronde, exprimant un ensemble tendre, coulant et charnu. Du charme plein le verre. A boire dés à présent et à garder 4 à 6 ans.                                                         17,5/20

 

beaujolais 002

Repost 0
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 16:55

DEGUSTATION DU SAMEDI 03/04/2010

 

Si vous souhaitez vous faire surprendre par la qualité des

grands crus du Beaujolais des meilleurs vignerons

Réservez rapidement votre place pour cette "première"

Démarrage de la dégustation :  16 H. pétante !!!

Participation de 5 € récupérable sur achat

 

 

LES GRANDS CRUS DU BEAUJOLAIS

 

 

 

AOC  BROUILLY / DOMAINE DE VISSOUX

 

AOC COTES DE BROUILLY   /   CHATEAU THIVIN

 

AOC CHIROUBLES   /   DOMAINE CHEYSSON

 

AOC MORGON  /  DOMAINE DESVIGNES

AOC MORGON  COTES DE PY  /  DOMAINE PIRON

 

AOC FLEURIE  /  DOMAINE CHIGNARD

 

AOC MOULIN A VENT  /  DOMAINE JANIN

&  DOMAINE DE VISSOUX

 

AOC JULIENAS   /   DOMAINE DU CLOS DU FIEF

 

 

 

Réservation au 05 62 65 48 81 ou

compagniedesvins@wanadoo.fr

Repost 0
18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 09:33

        Comme vous avez pu vous en rendre compte, nous avons parcouru durant une bonne semaine, les routes des vignobles du Beaujolais avec ses grands crus, du centre avec Sancerre et Pouilly, et du Val de Loire passant de la Touraine à l’Anjou sans oublier le Saumurois.

L’objectif était de mettre un visage sur certains vins déjà commercialisés à la cave depuis l’automne dernier, et de trouver de nouvelles « pépites », nous laissant guidé  par notre seul instinct de « chercheurs d’or ».

        Le premier constat est l’extrême gentillesse des vignerons et vigneronnes visités, tant en Beaujolais où ils ont une image à redorer, qu’en Val de Loire ou dans le Sancerrois, où ils n’ont plus grand-chose à prouver. Il fût impossible de respecter tout horaire de rendez vous tant les entretiens prévus pour une durée de 1 heure s’éternisaient et prenaient la demi-journée avec casse croûte, dégustation de bouteilles, fûts et cuve, vieux et très vieux millésimes. Du vrai bonheur, quoi !!!

Durant cette heureuse semaine, je me rappelai avoir demandé à un producteur de Côtes de Gascogne du Nord du département (du Gers), sa liste de vins disponibles et son tarif professionnel,  et m’entendre répondre « qu’il serait en premier lieu indispensable de voir si une collaboration entre nos deux entreprises serait possible. »    Avec tous les vignerons rencontrés, jamais il n’y eu ce type de préalable. Le vin est bon, me plait, le tarif est correct et traduit la qualité du vin, je l’intègre à ma cave. Toute fierté mal placée est un frein à la vente et « Péter plus haut que son cul » n’a jamais remplacé un bon vin quelle qu’en soit son origine. J’ai toujours dit que je ne savais proposer que des vins qui ont quelque chose à me raconter, à vous raconter. J’en reste à ce critère.

        Et c’est mon second constat, les vins dégustés sont tous d’excellents représentants du génie humain quand celui-ci s’occupe du plaisir plutôt que de l’ennui venu de l’uniformisation.

 

Les Chinon, Bourgueil, Saumur Champigny et Anjou sont d’admirables vin de repas avec cette fraicheur fruitée et acidulée qui les caractérise tant. Nous ajouterons à notre carte :

. Le domaine de Bablut en Anjou,

. le domaine René Noel Legrand à Saumur Champigny,

. le domaine Fabrice Gasnier à Chinon et

. le domaine des Chesnaies à Bourgueil.

 

Dans le Sancerrois, les vins goûtés ont une pureté d’âme qui n’a d’égale que la gentillesse de leurs géniteurs. Nous retiendrons également :

. Le domaine du Carrou, où dominique Roger élabore de magnifiques Sancerres Rouges et blancs.

. La Maison Masson Blondelet, sur Pouilly, viendra compléter la gamme avec ses très beaux vins de traditions à des tarifs plus accessibles que les vins du domaine Didier Dagueneau avec qui nous avons pu obtenir un élargissement de gamme (Cuvée Sylex et Cuvée Buisson Renard 2008 seront en cave dés Juin 2010).

 

En ce qui concerne le Beaujolais, la totalité des propos de mon article du 27 février ont été sur place point par point confirmé. Nous sommes ici sur un grand terroir, peuplé de vignerons de grande qualité, produisant des vins de joie et de plaisir dans une trame sérieuse de grands crus.

Dés ces jours ci, vous pourrez découvrir à Moncorneil les vins des domaines suivants :

. DOMAINE PIRON : Morgon, Moulin à Vent, Chenas et Beaujolais village

. DOMAINE DE VISSOUX : Beaujolais, Brouilly et Moulin à vent

. CHATEAU THIVIN : Côtes de Brouilly

. DOMAINE DESVIGNES :  Morgon

. DOMAINE CHIGNARD : Fleurie

. DOMAINE PAUL JANIN : Moulin à vent

. DOMAINE CLOS DU FIEF/M. TETE : Juliénas

. DOMAINE CHEYSSON : Chiroubles

 

Vous pourrez découvrir une bonne partie de ces vins

LE SAMEDI 3 AVRIL à 16 H pétante

Pour une DEGUSTATION de vins de joie.

Réservez dés à présent votre place

 

A bientôt

 

PS/  Personne n’a trouvé la réponse à la dernère énigme qui me semblait être la plus simple. Les photos montraient une cave de tuffeau du Val de Loire, et des vieux millésimes de vins rouges. Le seul cépage autorisé dans ces appellations que sont Bourgueil, Chinon et Saumur Champigny est le CABERNET FRANC.

Je boirai seul la bouteille que personne n’a gagné.

 

 

 

Repost 0