Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LA COMPAGNIE DES VINS
  • LA COMPAGNIE DES VINS
  • : Le Blog du bien boire et du bien manger en pays de Gascogne. Vins du Sud de la France: Bordeaux, Madiran et Sud ouest, languedoc et vallée du Rhone. Mes dégustations, les producteurs et les terroirs, où les trouver et leurs prix.
  • Contact

Recherche

29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 16:14

ARMAGNAC PELLEHAUT

Les honneurs de la presse

***

Dans son dernier n°, la REVUE DU VIN DE FRANCE fait l’éloge des Armagnacs du Domaine de PELLEHAUT :

 

LE BEL ESPRIT DU TENAREZE :  Au château de Pellehaut, Mathieu et Martin BERAUT  (le premier veille sur les Armagnacs, le second sur les vins) jouent une partition à deux virtuoses de la vigne sur fond de terroir difficile. Difficile, car la Tenarèze, l’un des trois terroirs de l’appellation avec le Bas et le Haut Armagnac, est réputée pour donner des Armagnacs rustiques, tandis que le Bas Armagnac avec ses sables fauves, serait le seul apte à produire des eaux de vie racées.

 

DOUCE FOLLE BLANCHE :  Les Armagnacs de Pellehaut apportent un serieux bémol à ce diktat. « Ils sont forts en communication en Bas Armagnac, plaisante Mathieu. Ici, à Montréal du Gers, nous sommes sur des sables fauves dégradés, car en limite du Bas Armagnac. Il y a donc peu d’argile, mais assez pour ne pas manquer d’eau. Nos raisins bénéficient d’une bonne maturation »

Les 250 hectares de vignes fournissent les vins pour la mise en bouteilles et les vins réservés à l’armagnac. L’encépagement est en ugni blanc et folle blanche. « Les folles blanches sortent très douces et fruitées de l’alambic, note Mathieu. Elles apportent gras et fraicheur dans les assemblages. »

L’Armagnac 10 ans 100% folle blanche en est un parfait exemple.

 

QUESTION D’EDUCATION : Les Armagnacs de ténarèze ont besoin d’un plus long vieillissement que ceux du Bas Armagnac, notamment pour maitriser leur puissance. Certes, mais ils ont surtout besoins de soins attentifs. Mathieu couve ses fûts, varie leur provenance (chêne gascon, du limousin ou de l’allier. Porosité différente, bousinage (chauffe pour développer les arômes du bois) différent… tout cela est important pour obtenir des profils aromatiques variés. Des armagnacs « éduqués » qui ne trahissent pas leur terroir. Pour mieux appréhender la richesse et l’élégance du Château de Pellehaut, offrez vous le coffret dégustation. 

MARTINE NOURET

 

ARMAGNAC 10 ANS :  100 % folle blanche. Au nez, raisin frais et vanille se déploient avec générosité. Moelleuse, la bouche s’exprime sur le caramel au beurre et épices douces. Notre de chêne et de poivre blanc en finale

ARMAGNAC 25 ANS :    100% Ugni Blanc. Le bois et le fruit se montrent complices au nez. Pruneau, épices douces, noisette légèrement grillée annoncent le rancio. La bouche est complexe : chêne patiné, fruits secs, sablé au beurre. Poivre et chocolat en finale. Toute l’ampleur de la Tenaréze.

 

LA RESERVE DE GASTON    50% folle blanche    50% ugni blanc

Nez vif et nerveux. On retrouve le fruit de la folle blanche sur des notes beurrées. Bouche veloutée et puissante, sur le chocolat gianduja et le poivre cubèbe. Beaucoup d’harmonie et d’ampleur.

 

ARMAGNAC 1987 :     100% ugni blanc        Nez de sous bois, avec une pointe terreuse. La bouche est vive marquée par le chêne et les épices. Finale très poivrée, avec une note de tubéreuse. Un bel armagnac d’extérieur.

 

ARMAGNAC 1973 :    100% ugni blanc      Nez ample et complexe, avec des notes de rancio (orange confite, pate de coing, noisette et abricot sec). La bouche est riche fondue, gourmande et soyeuse. L’alcool est parfaitement maitrisé. Un superbe Armagnac

 

        Evidemment on trouve tous ces Armagnacs et bien d’autres de Pellehaut ou encore d’autres domaines et chateaux à la cave de Moncorneil, à la COMPAGNIE DES VINS.

 

ARMAGNAC PELLEHAUT 002

Repost 0
LA COMPAGNIE DES VINS - dans L'ARMAGNAC
commenter cet article
13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 11:20

 

LES ARMAGNACS

DE PELLEHAUT

  

 Coffret dégustation Armagnac

 Contenu : 6 tubes d’Armagnacs de 6 cl chacun
1 Blanche Armagnac
1 Armagnac 10 ans d’âge
1 Armagnac 15 ans d’âge
1 Armagnac 25 ans d’âge
1 Armagnac Reserve de Gaston (moyenne 20 ans d’âge)
1 Armagnac Millésime 1973

Degré : 40% (le 10 ans, 15 ans et 25 ans), 42% ( la Reserve de Gaston), 44% (la Blanche AOC) et 45 % (le 1973)vol-Non filtré.
Cépages : Folle Blanche (Blanche Armagnac, 10 ans et Reserve de Gaston)et Ugni-Blanc (15, 25, Reserve de Gaston et 1973)
Logé dans un fourreau crème, ce coffret de dégustation contient 6 tubes (WIT*) de nos meilleurs Armagnacs Ténarèze.
Ce coffret est une idée originale de cadeau pour les amateurs comme pour les experts en spiritueux. Vous pourrez ainsi découvrir la richesse et la variété des eaux-de-vie du Château de Pellehaut ; des Armagnacs de caractère qui respectent la tradition gasconne, des eaux-de-vie fines, douces et complexes.
Grâce à ce coffret, vous pourrez tester les différents modes de consommation de l’armagnac (apéritif, cuisine, digestif…) et découvrir l’association des armagnacs aux mets tout au long d’un repas.
Présentation de nos 6 tubes de 6 cl chacun :
- La Blanche d’Armagnac : à servir fraîche « on the rocks », en cocktail ou avec des glaçons,
- Un armagnac 10 ans, un 15 ans, un 25 ans, une cuvée Réserve de Gaston : des assemblages de millésimes de plus de 10 ans, qui seront parfaits pour l’apéritif, en accompagnement de plats épicés, foie gras, fromages et desserts ou tout simplement en digestif.
- Un millésime 1973 pour terminer le repas en apothéose.

(WIT*) : Wine In Tube est un tube breveté, en verre sérigraphié et serti par une capsule à vis en aluminium. Créé pour conserver les propriétés organoleptiques des vins et spiritueux par un conditionnement supprimant l’apport d’oxygène.

 

ARMAGNAC-PELLEHAUT-002.jpg

PRIX DE VENTE A LA CAVE :  37

Repost 0
LA COMPAGNIE DES VINS - dans L'ARMAGNAC
commenter cet article
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 17:38

CARTE DES ARMAGNACS (en 70cl sauf mention contraire)

 

- CHATEAU DE BASCOU ……. BAS ARMAGNAC

Cépages : Colombard, Ugni blanc et Bacco

         . V.S.O.P.                                       

         . X O           (15 ans)                                

         . Millésime 1982                            

         . Millésime 1976

         . Millésime 1974

 

- DOMAINE DE COUTURE         ….. BAS ARMAGNAC

Cépages : Colombard, Ugni blanc, Folle blanche

         . Millésime 1977

         . Millésime 1976

         . Millésime 1974

 

- DOMAINE DE LA VEUVE GOUDOULIN … BAS ARMAGNAC

Cépages : Colombard, Ugni blanc, Bacco, Folle blanche

         . Hors d’âge (25 ans)

         . Millésime 1990

         . Millésime 1980

         . Millésime 1970

 

- MAISON DELORD ……. BAS ARMAGNAC

Cépages : Colombard, Ugni blanc, Bacco, Folle blanche

         . Hors d’age (12/15 ans) en 70 et 150 cl

         . Millésime 1986

         . Millésime 1978

         . Millésime 1975

 

- CHATEAU BORDENEUVE  ….. BAS ARMAGNAC

Cépages :  Ugni blanc, Bacco

         . Trois étoiles  (3/5 ans)

         . VSOP   (5/7 ans)

         . Millésime 1990

         . Millésime 1989

 

- CHATEAU BUSCA MANIBAN ….. TENNAREZE

Cépage :  Ugni blanc 100%

         . Millésime 1985

         . Millésime 1978

         . Millésime 1973

 

- CHATEAU DE PELLEHAUT …..  TENNAREZE

Cépages : Ugni blanc et Folle blanche

         . 10 ans   (Folle blanche)

         . 15 ans   (Ugni blanc)

         . 25 ans   (Ugni blanc)

         . Réserve de Gaston (Ugni blanc et folle blanche)

         . Millésime 1987 (Ugni blanc)

         . Millésime 1979 (Ugni blanc)

         . Millésime 1973 (Ugni blanc)

         . Blanche de folle blanche

 

- AUTRES SPIRITUEUX

         . Vieille eaux de vie de Prunes de PELLEHAUT

         . La Grande Josiane du Château BORDENEUVE

         . La Fine de Bourgogne de Naudin-ferrand

         . Le Vieux Marc du VIEUX TELEGRAPHE

 

ARMAGNACS-001.jpg

Repost 0
LA COMPAGNIE DES VINS - dans L'ARMAGNAC
commenter cet article
27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 17:53

Je veux mettre en place durant cet automne une belle carte d'Armagnac de qualite.

Je sais que beaucoup d'entre vous ont eu une ou plusieurs belles experiences en matiere d'Armagnac.

Je m'adresse donc a vous:

..... Pouvez vous me citer un Armagnac dont les effluves vous taquinent encore le nez et les papilles, un Armagnac qui est et reste dans votre memoire pour sa qualite.

Cela m'aidera grandement dans mes recherches.

Je vous remercie donc par avance pour toutes les bonnes adresses que vous voudrez bien me devoiler. Pour cela servez vous de la ligne ci dessous ecrire un commentaire 

 

 

armagnac-1-.jpg

Repost 0
LA COMPAGNIE DES VINS - dans L'ARMAGNAC
commenter cet article
5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 09:24

Edito Hors Série Magazine Terre de vins

L'Armagnac a 700 ans, un nouveau souffle

         Un anniversaire que l’on doit à un prieur, maître Vital Dufour, auteur au XIVe siècle d’un ouvrage dans lequel il faisait état de ses incommensurables vertus :

l’armagnac capable de rendre « l’homme joyeux au-dessus de tout », de « conserver la jeunesse et retarder la sénilité », mais aussi de calmer le « mal aux dents » ou de faire disparaître les « rougeurs de la gorge ».

Six siècles plus tard, le docteur Vital Dufour a laissé la place à Mister Baco, reconstructeur du vignoble armagnacais au lendemain du phylloxéra et découvreur du cépage du même nom, qui concourt aujourd’hui à la notoriété des grands basarmagnac. L’armagnac incarne aujourd’hui cette excellence du terroir où l’étonnante diversité des cépages – ugni blanc, baco blanc, folle blanche, colombard, clairette de Gascogne, plant de graisse, jurançon blanc, mauzac, meslier saint-françois –, associée au sol et à la géographie, font de l’armagnac une planète à part dans l’univers des alcools et des spiritueux.

L’armagnac, à cheval sur le Gers, les Landes et le Lot-et-Garonne, est un hameau à l’échelle de la mondialisation, un fief, géographiquement indéfinissable pour le béotien, une sauveté au climat océanique tempéré, voisin de l’Atlantique et des Pyrénées, une bastide gasconne au sol sableux ou argilo-calcaire, riche en appellations et en forteresses : Bas- Armagnac, Haut-Armagnac et Ténarèze, à chacun ses adeptes, ses défenseurs, ses avocats !

Quand 70 % des consommateurs mondiaux de cognac boivent leur alcool en apéritif, avec de la glace, en long drink, parfois même allongé avec de l’eau, l’armagnac, lui aussi en quête de modernité, incarne encore, plus que jamais, la tradition. Malgré la diversité de ses fragrances et sa capacité à parfumer la cuisine – viandes rouges, volailles, foies gras –, il a encore du mal à honorer la table à un autre moment que celui du digestif.

Quel avenir ?

Les « nouveaux mousquetaires » l’expriment avec conviction dans ce « Terre de vins » qui leur est exclusivement consacré. Des mousquetaires toujours porteurs d’un héritage, soucieux eux aussi de transmettre, sans dénaturer. Le temps a toujours été leur allié. Ces 96 pages spécial armagnac vous conduisent sur les pas de leurs alambics, magiques et mystérieux, d’où jaillissent, dans une alchimie rare, à chaque millésime, l’ambre et la lumière.

  Rodolphe Wartel - Terre de Vins

 

Un Millésime Bioptimiste dans l'air du temps

Le virus du vin bio vient de passer avec force sur Montpellier pendant les 3 jours du salon Millésime Bio.

Il est toujours intéressant d'arpenter les allées, dressées comme des rangs de vignes, dans un unique hall, bordées par des vignerons limités dans leur effusion marketing. L'association interprofessionnelle des vins biologiques du Languedoc-Roussillon impose une règle démocratique et rigoureuse pour un salon professionnel. Chaque vigneron dispose d'une table identique, drapée d'une nappe blanche, avec uniquement ses bouteilles posées en évidence. Les voici tous sur un même pied d'égalité, avec pour seule expression de leur talent, le vin !

 

Le succès du vin bio se poursuit avec une affluence en hausse de plus de 75 % : le salon avait reçu 1 700 visiteurs en 2009 et  près de 3000 cette année.  Si le bioptimisme est de rigueur, il apparait aussi très nettement un profond bouillonnement chez les vignerons. La terre tourne sous nos pieds et l'émergence de plusieurs courants d'expression du travail de la vigne se fait de plus en plus ressentir. Il y a les Bio et les non Bio, les pro et les anti, ceux en conversion qui n'y sont pas encore mais qui vont le devenir en 3 ans, ceux qui sont comme les bio mais qui ne s'affichent pas sous le label bio, les indigènes, les sans intrants, les bio plus qui pratiquent la biodynamie, vous expliquent le rôle préventif des préparats, l'importance du couvert végétal, les bio sans soufre et les bio qui soufrent, eux aussi, d'un marché mondialisé, etc...

L'agriculture en générale et la viticulture en particulier semblent secouer d'un côté par de nouvelles pratiques, respectueuses de l'environnement, de l'homme et de ce qu'il consomme, et d'un autre par une forte demande, toujours croissante, pour des produits sains, authentiques, valorisés. C'est une tendance de fond. Et tandis que les rayons bio des supermarchés n'en finissent plus de s'agrandir, les centres villes accueillent de nouveaux bars à vins pour une clientèle qui veut se faire plaisir et se laisser séduire par les sirènes du bio.

Nous y sommes, le vin illustre fort bien l'évolution de notre société et de nos comportements, c'est une boisson de plaisir à forte valeur culturelle, de partage et de transmission d'un savoir comme d'une émotion, à boire avec modération qui participe au bonheur de chacun.

Olivier Lebaron – terre de vins

 

 

Repost 0