Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LA COMPAGNIE DES VINS
  • LA COMPAGNIE DES VINS
  • : Le Blog du bien boire et du bien manger en pays de Gascogne. Vins du Sud de la France: Bordeaux, Madiran et Sud ouest, languedoc et vallée du Rhone. Mes dégustations, les producteurs et les terroirs, où les trouver et leurs prix.
  • Contact

Recherche

19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 15:57

Les vins du Languedoc attirent, les années faisant, de plus en plus d’amateurs. J’en veux pour preuve le nombre d’inscrits à cette dégustation du 17 juin portant sur les vins languedociens millésime 2015 m’obligeant à programmer cette dégustation sur 2 soirées, les vendredi 16 et samedi 17 juin 2017. Deux très belles soirées affichant complet toutes les deux ; 10 vins avec 3 blancs et 7 rouges en provenance des meilleurs domaines et travaillant tous en Bio ou Biodynamie ; Avec un échantillon de prix allant de 10 à 30€ la bouteille, chacun a pu y puiser son bonheur.

COMMENTAIRES DE DEGUSTATION « LE LANGUEDOC EN 2015 » / 16 et 17 JUIN 2017 :

LES BLANCS

. MAS CAL DEMOURA – CUVEE L’ETINCELLE 2015 : Dés le nez, c’est la minéralité, ce côté pierre à fusil, qui prend le dessus, accompagné en bouche par un fruité citronné, profond et complexe. Superbe vin maintenant épuisé, 2016 prend la suite.

. DOMAINE DE L’HERMAS – BLANC 2015 : Fruits blancs (poire et pêche) au nez, belle structure juteuse et salivante, belle rondeur du Vermentino, finale complexe et longue.

. DOMAINE DU PAS DE L’ESCALETTE – LES CLAPAS BLANC 2015 : D’entrée de jeux, ce vin montre une tension, une densité, une minéralité que l’on retrouve dans les grands blancs de France, avec un côté fumé que les années en cave (4 à 5 ans d’attente pour la perfection) vont développer. Très belle bouteille

 

LES ROUGES

. DOMAINE LA TETE DANS LES ETOILES 2015 : Le grand succés de cette dégustation, le meilleur rapport Prix/Plaisir de la soirée. Ce vin réglissé, chocolaté offre un jus suave, coulant, doucereux, plein de finesse et d’élégance. Le vin d’amis par excellence.

. DOMAINE BORIE DE MAUREL-MINERVOIS LA LIVINIERE-LA FELINE 2015 : Très beau succès pour ce vin et en général pour tous les vins de ce domaine que j’ai pris pour habitude de vous présenter en dégustation. De la réglisse, de la poudre de cacao, riche en bouche, profond, il termine sur une finale dynamique. Bien belle bouteille.

. DOMAINE LES VIGNES OUBLIEES : Très beau succès pour les deux vins présentés à cette dégustation, pour une première fois :

-LE LANGUEDOC 2015 : Vin épicé, fruité, généreux, suave et plein de malice. Un vrai vin d’amis, un bon compagnon pour une soirée Barbecue.

- LES TERRASSES DU LARZAC 2015 : Vin puissant, opulent même, avec une belle suavité sur des saveurs empyreumatiques. Je conseille de le faire passer une bonne année en cave.

. MAS CAL DEMOURA – LES COMBARIOLLES 2015 : Quand le vin est grand, on prend de la hauteur !! J’avoue même avoir préféré ce soir là, ce vin au Mas Jullien suivant, une première !! Le jus est dense, acidulé, serré, complexe, fin, délicat et super-élégant . C’est tout simplement merveilleux de produire de tels vins et de pouvoir en avoir quelques unes.

. MAS JULLIEN – CARLAN 2015 : Le frère jumeaux du précédent vin, avec en plus une légére trame tannique qui pour le présent le rend un peu plus rugueux, mais pour l’avenir lui en assure un. Grandiose. Quelques bouteilles encore

 

La prochaine dégustation (et la dernière de cette première partie de l’année) se déroulera le

SAMEDI 15 JUILLET 2017

20h

THEME : Mes vins d’été préférés

 

LES COMMENTAIRES DE LA DEGUSTATION "2015 EN LANGUEDOC" DU 16-17 JUIN 2017
Repost 0
27 mars 2017 1 27 /03 /mars /2017 14:26

      Les 11 vins rouges proposés à la cette dégustation du 25 mars 2017 proviennent des différents domaines avec qui nous travaillons depuis maintenant de nombreuses années, domaines principalement situés en COTES DE BEAUNE et COTES CHALONNAISES.

      Ces vins furent carafés et remis immédiatement en bouteille 2H avant le démarrage de la dégustation, et conservés bouteille ouverte à 16° durant ce laps de temps.

      Les millésimes 2014 et 2015 sont de trés beaux millésimes; 2014 dans un registre traditionnel, avec des aromatiques fruitées, voire floraux, des jus acidulés et salivants; 2015 développe un côté un peu plus sudiste (année trés solaire), avec des robes plus foncées, des fruits compotés, un peu de sucrosité, d'épices poivrées, riche d'une matière séveuse. Les vins développeront leur complexité par un léger vieillissement pouvant les porter vers 2025/30 pour les meilleurs. Pour les génériques et les villages, encore 3 années de cave leur permettront de les affiner doucement vers des jus au fruité assagi, digeste et harmonieux. J'y ajouterai même le qualitatif de joyeux. Ces vins le sont. Ne boudons pas notre plaisir tant que le stock ne s'est pas encore épuisé.

      Voici donc les appréciations que j'ai porté lors de cette dégustation et les notes que j'ai attribué à chacune de ces bouteilles:

1/ GIVRY 1° CRU 2015 "CELLIER AUX MOINES" du Domaine JOBLOT-----19/20          La "claque" de la soirée. Robe foncée, vin puissant, serré, séveux et vif à la fois, magnifiquement fruité; un sirop de Bourgogne d'anthologie. A boire aprés 3 heures d'aération et à garder 10 ans et plus.

2/ SAVIGNY LES BEAUNE 2014 du Domaine MARECHAL--------18/20  Voici un vin concentré pour le millésime, sirupeux même, riche et puissant, la finale est fraiche et séveuse. Un vrai bonheur d'une profondeur enivrante. BIO

3/ POMMARD "LA CHANIERE" 2014 du Domaine MARECHAL ----- 17,5/20   On retrouve la la patte des Maréchal: robe foncée, fruité noir, légérement lardé et fumé, bouche suave avec une belle trame tannique bien enrobée. On se lèche les babines en les attendant quelques années en cave. BIO

4/ ALOXE CORTON 2014 du DOMAINE NAUDIN FERRAND---- 17/20     La finesse, le fruité et l'élégance du Bourgogne de toujours. Cerises écrasées, juteuses, une pointe d'amande, un soupçon de poivre blanc, une finale salivante...voici un vin joyeux!!!

5/IRANCY 2015 du DOMAINE RENAUD ---- 15,5/20    Ce vin sait nous titiller le palais et l'esprit. Cerise croquante, groseille rouge, précision des épices, l'acidulé en finale pour un vrai vin accompagnateur de repas. BIO

5ex-aequo/ MARANGES 2014 du Domaine SARRAZIN ---- 15,5/20   Avec son année de plus, ce vin a su séduire une majorité de dégustateurs avec sa robe burlat, son nez fruité aux senteurs de terre chaude et d'amandes, et sa finale alliant fraicheur et suavité.

5ex-aequo/ MERCUREY 2015 du Domaine SARRAZIN ---- 15,5/20   Précis sur les fruits rouges, structuré par une trame épicée aux tanins bien enrobés d'une sucrosité solaire, voici un vin en devenir. Vous l'oubliez 2 ans en cave, il vous les rendra au centuple en 2019.

8/GIVRY 2015 "SOUS LA ROCHE" du Domaine SARRAZIN ---- 14,5/20    Fidéle à lui-même, ce Givry développe une chair suave, épicée et fruitée, fraiche et digeste. Avec ce vin, on se régale simplement sans bourse déliée.

8 ex-aequo/ COTES CHALONNAISE 2015 du Domaine THEULOT-JUILLOT ---- 14,5/20  Ce superbe vin d'entrée de gamme (jeunes vignes sur Mercurey) a gardé son aspect "jeunot", même si sa bouche se structure autours de tanins fins et salivants. Dans un an, ce sera un superbe vin de soif entr'amis.

10/BOURGOGNE 2015 du Domaine SARRAZIN ---- 14/20    Trés beau et bon générique, plein d'allant, avec un milieu de bouche sucré, une douceur salivante, une finale acidulée et gourmande

10ex-aequo/ BOURGOGNE "LA PLANTE" 2015 du Domaine NAUDIN FERRAND ---- 14/20     Le vin de soif par escellence. Léger (11,5° d'alcool, trés peu de sulfites, fruité (cerise, cassis), digeste. Le plaisir en flacon

 

PROCHAINE DEGUSTATION:

SAMEDI 22 AVRIL 2017

"LES VINS DE PRINTEMPS"

Réservez dés à présent votre place et celles de vos amis. 15 places disponibles.

 

LA BOURGOGNE EN 2014 et 2915 / COMMENTAIRES DE DEGUSTATION
Repost 0
21 février 2017 2 21 /02 /février /2017 10:36

     Cette 1ere dégustation de l'année, vouée aux meilleurs rapports Prix/Plaisir rencontrés en 2016 a tenu toutes ses promesses: des vins gourmands, suaves, souvent généreux, bio pour le plupart et ne dépassant jamais 13€ la bouteille.

Voici donc le classement des vins dégustés, classement établi selon les quantités de vins achetés aprés la dégustation.

LES VINS BLANCS: 

1°Bergerac 2014 "Les sens du Fruit" Domaine Jonc Blanc. Vin biodynamique à forte tension, gras, salin, salivant.

2°Vin de Pays du Var A LISA 2014 du Domaine des ASPRAS. Beau vin Bio, aromatique, juteux, pour un apéro entr'amis.

3°Chateau LA BARONNE (Corbières) LE GRENACHE GRIS 2014. Un vin blanc de couleur rosé, épicé au nez comme en bouche, puissant, riche, atypique, biodynamique.

LES VINS ROUGES 

1°MINERVOIS . BORIE DE MAUREL . LA FELINE 2014 Cacao, réglisse aunez, en bouche, suave, juteux, velouté, BIO 

2°COTES DU VIVARAIS . Domaine GALLETY . Hautes Vignes 2015. Un domaine d'exception pour un vin soyeux, fluide, généreux, bio. 

3°LANGUEDOC . Domaine ST MARTIN DE LA GARRIGUE TRADITION 2013 . Vin prêt à boire, réglissé, aux notes de fruits rouges, simple mais confortable.

4°COSTIERES DE NIMES . Domaine LES BRESSADES 2015: Puissant au nez comme en bouche, riche, chaud, effet millésime 2015, gourmand, trés agréable. 

5°LANGUEDOC . DOMAINE D'AUPILHAC . LOU MASET 2015: Un domaine sérieux en biodynamie, un vin croquant et fluide, sur le fruit juteux. 

6°LANGUEDOC . DOMAINE DES 3 TERRES . SAUT DU DIABLE 2014: Nez de cire d'abeille, bouche cacaotée, fruits rouges, garrigue, épices. Un Bio à forte personnalité.

7°LANGUEDOC . DOMAINE DU PAS DE L'ESCALETTE . PETITS PAS 2015: Le vin de soif par excellence, fluide, simple et coulant, rafraichissant, Bio

     Les dégustations rencontrant de plus en plus de succés, n'hésitez pas à réserver votre (ou vos) place (s) le plus tôt possible. Cela m'aide aussi pour l'organisation de ces soirées.

PROCHAINE DEGUSTATION:

SAMEDI 25 MARS 2017

20 h 

LA BOURGOGNE EN 2014-2015

GRANDS MILLESIMES

 

 

COMMENTAIRES DE LA DEGUSTATION DU 18 FEVRIER 2017
Repost 0
29 novembre 2016 2 29 /11 /novembre /2016 10:36

                 Il y a des dégustations où la nature des vins proposée pose un sérieux problème: lequel acheter ? 

J'ose répondre: Un peu de chaque, car en vieillissant, chaque appellation saura développer ses spécificités qui feront leurs charmes. Quelques années, ce n'est pas le bout du monde.

Grâce au Grenache et à la Syrah, les vins du Sud-Rhône sont chaleureux, suaves, juteux, avec une sucrosité gourmande, et depuis quelques millésimes, en plus, des élevages sous bois moins marqués, des finales "fraicheur" bien salivantes.

BLANCS:

. GALLETY BLANC 2015: La nouveauté de l'année...Vin croquant, sur le raisin, pointe saline et fraicheur citronnée. Pour un carpaccio de St Jacques aux agrumes. 17/20

. CHAUME ARNAUD 2014: Du fruit blanc (poire, pomme), du gras, du velouté et de la tension. De la complexité et de la gourmandise. Pour un gigot de Lotte à la vanille. 17/20

 

ROUGES:

. COSTIERES DE NIMES 2015 DES BRESSADES: Sans aucun doute le meilleur rapport prix/plaisir. Riche, puissant, aromatique en diable (cacao, mûres et framboises), Pour une daube de sanglier. 15/20

. COTES DU RHONE VV 2013 du MONT OLIVET: Fraise écrasée pour le nez; compote de fraises au poivre blanc en bouche. Quel plaisir avec une Terrine de Canard à l'orange. 17,5/20

. VENTOUX 2015 du VIEUX TELEGRAPHE: Un vin suave, pas trop extrait, du jus de raisin frais, délicat, léger. Pour une compotée de Lapin aux olives 16/20

. VACQUEYRAS 2014 de VERQUIERE: Un jus au bel équilibre entre fraicheur et suavité, un beau nez épicé sur l'amande fraiche. Un lapin aux pruneaux et 16,5/20

. VINSOBRES 2014 de CHAUME ARNAUD: Le récent transport de ce vin l'a déséquilibré. Nous le regoûterons bientôt après quelques semaine de repos.

. LIRAC 2013 de MONT REDON: Fidèle à lui-même, ce vin est à chaque dégustation encensé par chacun pour son nez sur les fruits rouges, sa bouche soyeuse et salivante, sa finale fraiche et mentholée, pour cet ensemble à la buvabilité remarquable. 18/20

. GALLETY TRADITION 2014: Une fois de plus le succès. Vin complexe, riche, suave; il semble en bouche évident car c'est impossible que le bon vin soit différent de ce nectar.Pour su suprême de pigeonneau Rossini au pain d'épices. 19/20

. CHATEAUNEUF 2013 du CLOS du MONT OLIVET: La finesse, la netteté, la fraicheur, la buvabilité d'un grand vin plus proche de l'infusion que de l'extraction.C'est ainsi que je les aime, surtout à ce prix !!! Pour un rizotto à la truffe et son escalope de foie gras. 19,5/20

. GALLETY - LA SYRARE 2014: La tendance du millésime précédent (moins de bois) s'est accentué cette année. Bravo, j'ai un faible pour ce nouveau type de Syrare: plus de fraicheur, fruité plus concentré et disponible, de la souplesse et de la fraicheur en finale:  UN SIROP DE SYRAH DIGNE DES PLUS GRANDES COTES ROTIES. Buvez le juste pour le plaisir, ou avec un plat de ris de veau aux truffes. Vous pouvez aussi le garder (l'oublier) en cave une quinzaine d'année. 19,5/20

 

           Je pense que ces commentaires vous ont donné l'eau (le vin plutôt) à la bouche. Ce n'est pas rien de déguster une telle succession de vins remarquables. Je vous promet de réitérer l'expérience la prochaine fois, la prochaine dégustation aura lieu le

MERCREDI 28 DECEMBRE 2016

20h

LE NOUVEAU LANGUEDOC

Réservez dés à présent votre place

VINS DU RHONE SUD: Commentaires de la dégustation du 26 novembre 2016
Repost 0
22 mai 2016 7 22 /05 /mai /2016 13:51

COMMENTAIRES DE DEGUSTATION :

LES PRECURSEURS LANGUEDOCIENS / MAI 2016

Il y a des dégustations qui nous éclairent sur certains points de la sphère vinicole, qui nous expliquent le « pourquoi » de telle ou telle évolution, qui confortent ou chambardent toutes nos certitudes.

Cette soirée dédiée aux grands vins du Languedoc, à leurs géniteurs qui, vers la fin des année 80, ont cru en leurs terroirs, nous ont confirmé que le succès des vins de cette région n’est en aucun cas un effet de mode, mais bien une redécouverte de grands terroirs que les Romains nous enviaient déjà il y a 2000 ans, de grands cépages et évidemment, de grands vignerons et vinificateurs.

C’est donc ces grands précurseurs, tels Olivier Jullien, Sylvain Fadat, les familles Bruguiére et Goumard, qui ont une fois de plus crevé l’écran en nous apportant à chaque gorgée un plaisir immense, renouvelable à chaque millésime. Il était impardonable d’être absent à cette dégustation, et il sera pour nous bien difficile de l’oublier tant le plaisir fut intense.

LA DEGUSTATION

MAS JULLIEN :

Commençons par le « Pape », celui par qui tout est arrivé, tout fut possible, celui qui, le premier, avec les cépages indigènes (Carignan, Syrah, Grenache, Cinsault, …) entrepris de démontrer « les possibles » de cette région dans le milieu des années 80. Je me souviens encore goûter pour la première fois son vin 1987 et me dire qu’avant ce moment, je n’avais rien compris aux vins. Il fut le révélateur de mon envie de boire bon, juste et de ne plus m’attacher à l’étiquette.

LE BLANC 2014 : Nez sur les fleurs blanches et les agrumes ; belle et large assise, bouche puissante, volumineuse ; c’est un vrai vin zen : sérénité de façade, bouillonnement intérieur, richesse de constitution. Formidable vin d’amateur. 20/20

LE ROSE 2015 : Robe plutôt claire pour un rosé Mas Jullien. Nez sur la framboise, le cassis, bouche fine et élégante, souple ; il saura jongler avec les épices et les herbes pour accompagner une gastronomique exotique. 16/20

LE ROUGE CARLAN 2014 : Le nez est discret, la bouche est légèrement tannique (structure de garde), l’ensemble est fin, élégant, sucré, riche, profond. Pour un carré d’agneau avec 3 à 4 ans de garde. 17.5/20

LE ROUGE AUTOUR DE JONQUIERE 2013 : Successeur de la grande cuvée du Mas Jullien, ce vin a encore pris de l’ampleur. Vin profond, riche, avec une finesse et une fraicheur surréaliste ; on sent la tension du jus. On est vraiment au-delà de tout ce qui se boit en Languedoc, on est face à « SA GRANDEUR ». 20/20

DOMAINE DES 3 TERRES / LA MINERALE 2013 : Domaine bien plus récent, mais promis à un brillant avenir, ce dont je n’ai jamais douté. Nez sur la cire d’abeille, sur les fruits noirs compotés ; bouche cacaotée, riche, fraiche, avec un beau coulant suave. Le meilleur rapport Prix/Plaisir de la soirée. 17,5/20

MAS BRUGUIERE L’ARBOUSE 2014 : Pic St Loup développe une notoriété propre basée sur une spécificité de vins gourmands, suave, juteux, salivant. Les vins du Mas Bruguière ont été les premier à être mis en bouteille et font depuis plus de deux générations office de maitre-étalon de l’appellation.. 18/20

DOMAINE D’AUPILHAC :

MONTPEYROUX 2013 : Encore tannique, sur une trame sableuse de faible intensité, il saura vieillir quelques années en bonne cave. Bouche suave, délicieuse, juteuse, salivante, bien marquée par un terroir d’exception. Pour une pièce de bœuf grillée aux herbes 18/20

COCALIERES 2014 : Ce millésime fut terrible pour les raisins non rentrés au 20 septembre. Une dizaine de « cévenoles » avec plus de 1000 mm de pluie cumulés se sont abattu sur l’arriere pays héraultais. On sent un vin moins massif, mais plus fin et élégant, plus facile et juteux. 17/20

MAS CAL DEMOURA / COMABRIOLLES 2013 : Voici le dauphin du Mas jullien. Quel chemin parcouru depuis 2004, année de reprise du domaine par la famille Goumard.

Le nez est sur les petits fruits noirs, les épices. La bouche est fine, d’une belle richesse, délicate, et d’une très grande profondeur. L’ensemble est grandiloquent. A découvrir. 19,5/20

LE 18 JUIN 2016

20 H

GRANDE DEGUSTATION

LES VINS D’ETE et même des Rosés

Réservez dés à présent votre place.

MAS JULLIEN, AUPILHAC, BRUGUIERE, CAL DEMOURA, LES 3 TERRES
Repost 0
28 mars 2016 1 28 /03 /mars /2016 21:32

Si la journée du 26 mars 2016 fut la plus chaude depuis le début de l'année, la soirée le fut tout autant, les 24 dégustateurs réunis étant trés impatients de découvrir les 11 vins proposés nous permettant de visiter les principaux terroirs vignerons de france sans bouger de Moncorneil.

Ce fut également l'occasion de découvrir l'assortiment complet des charcuteries maison (jambon, coppa, lomo, soppressa, mortadelle, saucisse et saucissons divers, ... comme du saumon fumé servi avec les vins blancs.

Belle soirée bistronomique et bachique.

LES COMMENTAIRES: Si l'on est d'accord pour accepter que le niveau de vente des vins, en fin de dégustation, est le reflet du classement qualitatif de ces mêmes vins dégustés, voici donc ce classement qui démarre sur le vin le plus acheté.

1/ Rouge/ BOURGOGNE MARANGES 2014 du DOMAINE SARRAZIN: C'est l'archétype du vin de printemps et que l'on adore quand le soleil commence à cagniarder: fruité, croquant, juteux, mais aussi profond et long. Plébiscité, je tente un réassort pour satisfaire la demande.

2/ Blanc/ PIC ST LOUP (LANGUEDOC) du MAS BRUGUIERE: Dans sa version 2014, ce vin à base de Roussanne et de Marsanne est un blanc fruité, fleuri, avec du gras et une acidité saline, gourmande, plein de fraicheur et de minéralité. Belle tension pour ce vin BIO

3 ex/ Rouge/BEAUJOLAIS COTES DE BROUILLY 2010 du CHATEAU THIVIN:  Encore un superbe vin de printemps qui, grâce à son age s'est assagi, tout en distribuant fruits noirs (cassis, burlat), douceurs acidulées et suavité juteuse. Un grand beaujolais qui réconcilie avec cette région.

3 ex/ Rouge / LANGUEDOC 2013 de LA VOUTE DU VERDUS: Trés beau et bon vin, alliant élégance et puissance, rondeur et fermeté, avec un superbe fruité épicé. De la belle ouvrage.

5/Rouge/CORBIERES LANNES 2012 du CHATEAU LA BARONNE: Poudre de cacao, un peu de réglisse, un jus concentré sur un beau fruité gourmand. c'est trés bon, et trés BIO

6/Rouge/ ROUSSILLON  SOLEIL ROUGE 2011 du MAS BAUX: Un classique de la cave, dans un beau millésime en roussillon. Une matiére que l'on croque à pleines dents, un fruité épanoui et mature, sur la figue et le pruneau, un jus concentré avec une belle rémanence en bouche. BIO

7/Blanc/ MUSCADET 2010 du CHATEAU DU COINGT DE ST FIACRE: Belle fraicheur avec ce qu'il faut de gras et de rondeur, finesse, complexité, tension s'ajoutent à ce beau bilan.

8/Rouge / MADIRAN Vieilles vignes 2012 su DOMAINE SERGENT:  Retour gagnant de ce domaine dans notre cave. Typique de l'appellation et du cépage emblématique de l'appellation, le Tannat à 100%, ce vin est tout fruits noirs, légérement graphite, bien agréable.

9ex/Rouge/ LOIRE / CHINON 2010 du Domaine JOURDAN: le Cabernet franc, cépage de ce vin et de toute l'appellation CHINON met toujours beaucoup d'année à s'ouvrir sur les épices indiennes. Cela commence à s'animer avec un beau côté terrien qui vient structurer l'ensemble.

9ex/Rouge/ SABLET 2012 du DOMAINE DE VERQUIERES: Beau Côtes du Rhône élaboré aux pieds des Dentelles de Montmirail. Bouche suave, soyeuse, jus doux, avec une sucrosité fruitée, et une finale plutôt longue. A croquer. Bio

11/Rouge / CROZES HERMITAGE 2013  du DOMAINE DES ENTREFAUX:Voici un vin de garde par excellence qui saura montrer tous ses atouts dans 5 à 6 ans. Il est pour le moment tout en puissance, en volume et en structure. C'est superbe mais à attendre.

 

la prochaine dégustation aura lieu

le SAMEDI 16 AVRIL 2016

20h

"TOUR DE FRANCE DES VINS DE PRINTEMPS"

 

LES COMMENTAIRES DE LA DEGUSTATION DU 26 MARS 2016
Repost 0
23 février 2016 2 23 /02 /février /2016 11:40

COMMENTAIRES DE LA DEGUSTATION DU 20 FEVRIER 2016 (LES BONS VINS A MOINS DE 10€)

Belle soirée conviviale, amicale et aussi sérieuse autour de charcuteries de plus en plus « maison » (Ah ! la mortadelle, et la terrine de chevreuil) et de vins d’une telle qualité qu’on pouvait les imaginer dans un créneau de prix supérieur. Nous remettons cela le mois prochain avec une collection de grands vins à moins de 15 €.

BOURGOGNE VIEILLES VIGNES 2014 du DOMAINE SARRAZIN (Pinot noir)

Du fruit, du fruit et encore du fruit. Fruits rouges et agrumes (litchi) au nez, framboise et cerise en bouche, croquante de surcroit, avec un coulant très délicat. Superbe vin de soif. Avec une volaille cuisinée.

BEAUJOLAIS MORGON 2011 « LA VOUTE » DU DOMAINE DESVIGNES (Gamay)

Le fruit est encore bien présent dans un ensemble d’une belle complexité. La bouche est pleine, suave et juteuse. Un bon Morgon à son summum à tester avec un coq au vin.

Ces deux premiers vins ont été ouverts 3 heures avant la dégustation, aérés au venturi, et remis en bouteille, puis conservés en armoire à 17°.

COTES DU RHONE « LA BETE 2014 » DU DOMAINE GIVAUDAN (grenache/syrah)

Voici le vin type « plaisir de tous les moments ». A l’apéro, en compagnie d’une gastronomie simple et gouteuse, avec des amis ; c’est un vin salivant, léger, juteux, désaltérant. Une révélation, oui mais une confirmation aussi. Pour une brochette de cœur de canard, avec une aération de 1h en carafe.

LANGUEDOC BIO : LA TETE DANS LES ETOILES 2014 (Syrah, grenache, cinsault)

Beaucoup de fraicheur, de fruité salivant, de justesse dans la structure de ce vin qui fût l’une des stars de la soirée. Une toute petite production, un futur grand nom des Terrasses du Larzac. Avec un civet de Lotte ou d’Anguilles.

LANGUEDOC : LES BRONZINELLES 2012 du Domaine ST MARTIN DE LA GARRIGUE (grenache, syrah, mourvèdre, carignan) : Ce vin est marqué par une belle assise (du solide), une structure élégante, du relief et une belle longueur. C’est fruité, un peu fumé, très garrigue. Il saura mettre en valeur un belle pièce d’agneau cuite au foin.

LANGUEDOC BIO : CUVEE MODERNE 2013 du Domaine DES 3 TERRES (grenache,syrah). A l’ouverture, le nez est marqué par un réduit spécifique à 2013. Après aération (ou 2 années de cave, ce réduit disparaît pour laisser place à un fruité juteux (framboise, groseille), et aux épices du sud (poivre gris, garrigue, réglisse, pruneau). Fidèle à son image, voici un vin gourmand qui accompagnera une magnifique PASTACHUTTA.

ROUSSILLON BIO : FITOU 2013 DU DOMAINE BERTRAND BERGE (Carignan, grenache) : Souvent caricatureux, voire rustiques, les vins de Fitou ont la réputation d’être lourds et puissants. Quelques domaines tirent leur épingle du jeu, comme la famille Bertrand-Bergé. Ce fitou est tout harmonie, et gourmand, coulant, fruité, généreux, salivant ; voici le grand ami des daubes, civets et autres ragoûts.

Ces 4 vins du languedoc-Roussillon ont été ouverts 6h avant dégustation, aérés au venturi et remis en bouteille, puis conservés en armoire à 17°

BORDEAUX SUPERIEUR CHATEAU LA France 2010 (Merlot, Cabernet sauvignon et franc)/ La surprise de la soirée : un superbe vin plein d’élégance et d’harmonie, coulant, gourmand, pour le plaisir d’accompagner un gigot d’agneau.

MADIRAN 2012 du DOMAINE SERGENT (Tanat 80%, cabernets) Le retour à la cave de ce domaine nous permet de renouer les liens avec des vins peu onéreux et solides dans leur structure. Voici l’archétype du Madiran simple, mais bien typé qui accompagnera sans sourciller une garbure ou un confit de canard.

MADIRAN VIEILLES VIGNES 2012 du DOMAINE CAPMARTIN (Tanat 70%, cabernets) : Fidèle parmi les fidèles du grand Madiran, les Capmartin nous ont concosté en 2012 un Madiran plein, riche, gras, un sirop de tanat au débit généreux, un coulis de raisins d’une gourmandise folle. Si tous les Madiran pouvaient être comme ça !!! Pour un magret grillé, évidemment.

Ces 3 derniers vins ont été ouverts 12 heures avant la dégustation, aérés au venturi, re-embouteillés et conservés en armoire à 17°

PROCHAINE SOIREE DEGUSTATION

SAMEDI 26 MARS

« Les grands vins à moins de 15€ »

N’hésitez pas à pré-réserver vos places

25€ la soirée

COMMENTAIRES DE LA DEGUSTATION DE FEVRIER 2016
Repost 0
23 novembre 2015 1 23 /11 /novembre /2015 17:09

Chers amis du bon vin, bon jour

Le programme de cette dégustation avait tout pour plaire. A tel point que vous avez été nombreux à vouloir y participer, et bon nombre d’entre vous en vain. N’hésitez pas à vous y prendre à temps car nous n’avons pas la force de pousser les murs plus avant. Complet avec 16 dégustateurs, la qualité de la dégustation en dépend.

Pour cette fois, j’ai demandé à chaque participant de noter les vins (ce qui n’est toutefois pas une 1ere), mais ce qui me permet de vous proposer un repère supplémentaire dans mes commentaires :

  • une description succincte du vin et une idée de plats accompagnants
  • ma note qui tient compte de la qualité du vin au moment T, de mes goûts personnels et de son potentiel d’avenir
  • la moyenne des notes « consommateurs », notes basées sur le « plaisir » à boire tel ou tel flacon. Pour cette soirée, cette moyenne repose sur 12 notes consommateurs, 4 « fâcheux » ayant préféré passer une bonne soirée entr’eux, la dégustation n’étant qu’un prétexte à cela.

A ce titre, je voudrais préciser quelques points pour que nous soyons bien sur la même longueur d’onde !!!

La Compagnie des vins n’est pas un Restaurant où l’on réserve une soirée un samedi soir pour manger et boire à bon compte.

La Compagnie des vins est une cave à vins dont l’objet social est la vente de vins rouges, blancs ou rosés, de vins pétillants, et de quelques eaux de vie et spiritueux de France et d’ailleurs.

La Compagnie des vins qui fête ses 10 ans cette année, met à votre disposition des services pour vous permettre de choisir plus efficacement les flacons susceptibles de vous plaire. C’est dans ce cadre que nous organisons des dégustations, régulièrement, vous permettant d’apprécier ou non, tel ou tel terroir, telle ou telle appellation, tel ou tel millésime, tel ou tel vigneron, tel ou tel cépage, telle ou telle cuvée. Depuis le démarrage de cette activité, c’est plus de 800 vins qui ont été dégusté ainsi (vous pouvez retrouver sur mon Blog les commentaires de dégustation en remontant jusqu’en 2007)

Une telle dégustation est facturée en général, par des comités interprofessionnels ou par des organismes privés entre 65 et 95€ par personne pour 6 à 8 vins sans repas. Il est certain que 10 vins dégustés comme nous le proposons + un repas composé de poissons fumés, de charcuteries maison, de plateaux de fromages MOF, de tarte de Lucie, l’ensemble facturé 25€, sont tentant pour venir passer un bon Samedi soir entr’amis, la dégustation passant au second plan, le respect des vins et du caviste passant par pertes et profits.

Attention, jamais nous n’avons assujetti la participation d’un dégustateur à un montant minimum d’achat, mais la présence de chacun à une dégustation bachique doit avoir pour objectif d’établir un choix dans les vins que l’on souhaite rentrer dans sa cave tout au long de l’année, pour les boire, pour les offrir, pour les regarder, pour se rassurer…

Je conclurai donc par ces mots : Si telle n’est pas votre raison d’y participer, nos soirées dégustation ne sont pas faites pour vous.

COMMENTAIRES DE LA DEGUSTATION DU 21-11-15 :

DOMAINE DE L’HERMAS : Gignac (Hérault) AOP Terrasses du Larzac

Mathieu Torquebiau / BIO

  • Le BLANC 2014 (Vermentino, Roussanne, Chenin) Ouvert 3 heures avant dégustation et servi à 12° Beaucoup de gras, de matière, sur les fruits jaunes (abricot, poire), velouté, densité, longueur. Pour une poularde à l’estragon. Note dégustateurs : 16,1/20 Ma note : 17,5/20
  • Le ROUGE 2013 (Syrah, Mourvèdre, Grenache) Ouvert 12h avant dégustation et servi à 17° Prédominance des fruits rouges, du noyau de cerise, des épices douces. Bouche suave, ronde, avec des tanins murs et intégrés. Pour un gigot d’agneau. Note dégustateurs : 16/20 Ma note : 18/20

MAS CAL DEMOURA : Jonquieres (Hérault) AOP Terrasses du Larzac

Famille Goumard / BIO

- Le BLANC / Etincelle 2014 (Chenin, Grenache blanc, Roussanne) Ouvert 3h avant dégustation / servi à 12° Attaque minérale, florale (sureau), fruits blancs. Bouche ample, voluptueuse, encore jeune, sera à point d’ici 1 an et montera en gamme sur 5 ans. Pour une brochette de langoustines au fenouil. Note dégustateurs : 15,8/20 Ma note : 17/20

- MAS DES AMOURS 2013 (Syrah, grenache, carignan, cinsault). Ouvert 12h avant dégustation et servi à 17° ; Sur les fruits noirs (burlat, mûres), herbes aromatiques. Bouche juteuse, fraiche, très légèrement structurée de tanins délicats équilibrant la douceur du jus. Pour des cœurs de canards grillés. Note dégustateurs : 15,1/20 Ma note 16,5/20

- INFIDELE 2013 (Syrah, Mourvèdre, grenache) Ouverture et service identiques. Sur les fruits noirs kirchés, épicés. Bouche réglissée avec un trait acidulé apportant une belle finesse et beaucoup de fraicheur. Pour une côte de bœuf. Note dégustateurs : 15,9/20 Ma note : 18,5/20

- COMBARIOLLES 2013 (Syrah, Mourvèdre et Carignan) Ouverture et service identiques. Sur des fruits murs (cerise, framboise, fraise), des épices (poivre blanc), la bouche est séveuse, racée, veloutée, profonde, pleine. Pour un magret grillé et sa purée de céleri truffée. Note dégustateurs : 16,50/20 Ma note : 19/20

DOMAINE GALLETY : ST MONTANT (Ardéche) AOP Coteaux du

Vivarais / Famille Gallety / BIO

  • HAUTE VIGNES 2014 (Syrah/grenache) Nouvelle cuvée réservée aux jeunes vignes du domaine (ouvert 26h avant dégustation et servi à 16°) Nez sur les fruits compotés et les épices poivrées. Bouche tout en douceur, on joue sur du velours. Le vin n’est pas d’une grande longueur mais d’une belle suavité pour un 2014. Pour un salmis de gibier à plumes. Note dégustateur : 16,3/20 Ma note : 17/20
  • DOMAINE 2013 (Syrah/Grenache) Ouvert 26h avant dégustation et servi à 16°. Voici la cuvée générique et historique du domaine. Sur les petits fruits noirs(burlat, mûres), la bouche est enveloppante, veloutée, riche et longue. C’est extrêmement gourmand. Pour un tournedos de pieds de porc Rossini. Note dégustateurs : 16,7/20 Ma note : 19/20
  • EMMA 2013 (Syrah/Grenache) Ouverture et service identiques. Nouvelle cuvée, nouvelle approche, plus complexe, plus minérale, bâtie pour la garde, cuvée qui prendra sa place dans la gamme. Très proche à l’aveugle d’un Côte Rôtie. Pour ce vin, un gibier à poil en civet. Note dégustateurs : 16,8/20 Ma note : 18,5/20
  • SYRARE 2013 (Syrah) Ouverture et service identiques. Le nez est épicé, poivré, fruité (mûre, cerise, groseille) La bouche est sirupeuse, mais sans sucre résiduel, c’est un velouté de raisin, une gelée de Syrah. Il est bâti pour durer sans doute plus que nous. Amen. A boire pour lui-même, après on verra. Note dégustateurs : 16,9/20 Ma note : 19,5/20

Si nous ne nous revoyons plus d’ici là, je vous souhaite de passer de joyeuses fêtes de Noël et de fin d’année,

Et vous donne rendez vous en 2016.

COMMENTAIRES DE DEGUSTATION 21/11/15
Repost 0
25 octobre 2015 7 25 /10 /octobre /2015 16:15
DEGUSTATION VALLEE DU RHONE (de GALLETY à MONTIRIUS)

COMMENTAIRES DE LA DEGUSTATION « VALLEE DU RHONE »

 

         Le thème de cette superbe dégustation portait sur les vins de la Vallée du Rhône, notamment le Sud de la Vallée. Cette région bachique est assez grande en superficie et plutôt dynamique en recherche qualitative, ce qui engendre la découverte de pépites inconnues des amateurs, mais aussi des professionnels souvent prescripteurs dans leurs guides.

Alors, je vous pose cette question, qui connaît les Côtes du Vivarais, à quel département cette appellation est-elle rattachée ??? Je relève les copies !!!

Trouver ces pépites, vous les faire découvrir, puis déguster, c’est notre rôle, notre devoir et notre plaisir. Je vous propose donc :

LE CAS GALLETY :

Pour cette dégustation, je vous proposais 2 vins de ce domaine à redécouvrir, n’ayant pas reçu le dernier millésime 2013 à temps (nous dégusterons les 4 nouvelles cuvées de ce domaine lors de la prochaine dégustation) :

                   La cuvée Domaine 2011 :  (50% grenache noir, 50% Syrah)

                   De suite, par la couleur, la densité et la concentration des arômes, nous imaginons la faiblesse des rendements (22 hl / hectare), et la pauvreté du terroir (caillasses sur argilo calcaire). Le nez développe des notes de cassis, de mûres sur un fond réglissé puissant. La bouche est ronde, dense, équilibrée ; les tanins sont fins et structurants, la finale est plutôt bien fraiche, légèrement mentholée. Superbe à boire et à garder encore 7 à 10 ans (ma note : 19,5/20)

                   La cuvée Syrare 2007 : (100% syrah) Ouvert 30 heures avant la dégustation, cette bouteille est la dernière de ce millésime, le premier à être commercialisé à la cave. Il reste quelques 2009/10/11/12. Robe noire, profonde et brillante. Le nez développe des arômes de fruits noirs, de poivre noir, de violette aussi et d’olive noire. La bouche est soyeuse, suave, avec une grille tanique très fine et en instance d’assemblage. L’élevage marqué par des notes toastées est sur le point d’être totalement digéré. Le jus est salivant, dense, équilibré, d’une fraicheur persistante. Bluffant, on croirait un grand Côte Rôtie. (Ma note : 20/20)

 

LES AUTRES VINS DE LA SOIREE :

. En blanc, le Côtes du Rhône « Muse papille 2014 » du Domaine Montirius a enthousiasmé toue l’assemblée. Clairette, roussanne et Grenache blanc (30hl/hectare) apportent des notes délicates de fleurs blanches (sureau) et de miel. La bouche tapisse la palais de notes de citrons jaunes sur un fondu minéral. Frais et équilibré. (Ma note : 18/20)

. Du même Domaine, le Gigondas (en rouge) « La Tour 2011 » a confirmé sont statut de meilleur rapport Prix /Plaisir de la dégustation. Le nez est sur l’épice poivrée, sur le fruit rouge compôté, la bouche est coulante, gourmande, soyeuse et fraiche, très fraiche. Irrésistible (ma note : 18,5/20)

. Le Côte du Rhône « SABLET 2011 » du Domaine de Verquiere a obtenu de l’assemblée quasi le même accueil. Un frérot, un tantinet plus svelte que le Gigondas, mais le même coulant, la même gourmandise… Entre voisin, dans un même millésime, on se respecte. (ma note : 18,25/20)

. Le CLOS DU MONT OLIVET, était présent avec 2 vins :

  • Un Côtes du Rhône rouge 2013, issu de vieilles vignes de Grenache, syrah et carignan, qui, sous un jus un peu rustique, se boit déjà très bien, même s’il est recommandé de l’attendre 6 à 8 mois pour accompagner une Côte de bœuf grillée. (ma note : 17/20)
  • Un Châteauneuf du Pape 2013, très représentatif de ce millésime, sans printemps, sans été, enfin une année froide : du fruit, de la finesse, beaucoup d’élégance, un jus gourmand, jubilatoire. A boire dans les 5 ans (Ma note : 18/20)

. Le LIRAC 2012, cuvée Classique du Domaine de Joncier, est un vin de plaisir, velouté, équilibré, très élégant, de bonne minéralité développant une fraicheur aromatique exemplaire. Salivant (ma note : 18/20)

. Le Vinsobres 2012 du Domaine Chaume Arnaud a créé le BUZZ lors de la dégustation, certains polémiquant sur sa sucrosité, d’autres la considérant comme un atout charmeur.  En tout état de cause, il reste le vin de la vallée du Rhône le plus acheté à notre cave. En guise de réconciliation : A boire en apéritif ou seul pour le plaisir, ou encore en accompagnement d’un civet de joues de bœuf (le lendemain de la dégustation il y fut testé dans un tel cas de figure, et chacun y retrouva son plaisir. (ma note : 18,5/20)

. Dans toute dégustation, il y a toujours le vilain petit canard, celui qu’on aime mais qui semble mal placé, celui, qui trop différent des autres vins, tombe à plat.

Ce fut cette fois le cas du CROZES HERMITAGE 2013 du Domaine des Entrefaux. Pur Syrah comme tous les Rhônes du Nord, il est marqué par un nez épicé (poivre blanc) et réglissé. La bouche est ronde, soyeuse, les tanins bien enrobés, l’ensemble charnu. La finale est très fraiche, avec une pointe d’acidulé (on est au « nord »), ce qui en fait un vin de gastronomie plus que de dégustation. Pour ma part je lui ai trouvé une petite affinité avec le Syrare de Gallety, le cépage certainement (Ma note : 18,5/20)

                   Tous ces domaines, sauf le CLOS DU MONT OLIVET, travaillent en méthode BIO ou BIODYNAMIQUE.

 

                   Comme vous pouvez vous en rendre compte, les vins dégustés sont toujours choisis dans le registre des grands vins de vignerons, des vins humanistes, ceux qui ont toute une histoire à nous raconter.
Pour la prochaine dégustation, le SAMEDI 21 NOVEMBRE 2015, je vous présenterai les derniers arrivages et millésimes des Domaines GALLETY (2013), CAL DEMOURA (2013), 3 TERRES (2013) entr’autres.

A bientôt

 

DEGUSTATION VALLEE DU RHONE (de GALLETY à MONTIRIUS)
Repost 0
27 septembre 2015 7 27 /09 /septembre /2015 11:01

DEGUSTATION LES VINS D’AUTOMNE / COMMENTAIRES

 

 
 

FERMETURE DE LA CAVE DU

2  au  9   OCTOBRE

 

 

         Il va des dégustations comme de la météo ; il

y a des jours où la pluie plombe l’ambiance et cafarde

le moral, et des jours où le soleil débride les

corps et fait pétiller toute initiative. Pour cette dé-

gustation ce fut le grand beau temps :

  • une assemblée de 16 dégustateurs avides de

          découvertes bachiques

  • une dizaine de beaux vins de gastronomie suffisamment préparés en amont afin d’être à point à l’heure H
  • un plateau gourmand de charcuteries maison, des fromages pyrénéens de haut vol, et des magnifiques tartes aux framboises du jardin

 

Tous les vins méritaient un coup de chapeau, prêts à être dégustés avec gourmandise de la Bourgogne au Languedoc.

 

VIN PAR VIN :

 

CHATEAUNEUF DU PAPE MONTREDON 2009 : Sans aucun doute le vin le plus gourmand de la soirée, le plus complexe aussi, le plus juteux, salivant, un véritable plaisir. Il est vrai que les vins de cette appellation ne sont pas « donnés », mais leur prix n’est pas usurpé face à une telle qualité. Pour un cuissot de chevreuil rôti. 19/20

 

GIGONDAS « TERRE DES AINES » 2007 de MONTIRIUS : On savait 2007 grand millésime au sud du Rhône, ce Gigondas nous le confirme. Il est explosion de fruits rouges cuits, compôtés, miellés, cirés, dans une bouche suave, ronde et fine, fraiche et salivante. Pour un civet de lièvre aux cèpes 18.5/20

 

MERCUREY 1° CRU 2009 / DOMAINE BRIDAY :  Le Pinot Noir sait nous attirer vers des abimes de jus de griottes, de cerises noires, de gelées de Mûres. Ici l’ensemble reste bien structuré par une assise tannique de grande classe ; un vin remarquable et recommandable avec un plat de bécasses, girolles et purée de butternuts. 18.5/20

 

MARSANNAY « LE CLOS DU ROY » 2010 de Sylvain PATAILLE : A point dorénavant, ce Bourgogne a développé toute sa classe, en bon voisin de Gevrey Chambertin. Du fruit juteux, une senteur d’âtre froid, une profondeur et une élégance folle en font le compagnon d’une terrine de faisan aux pistaches 18/20

 

COLLIOURE 2013 « LA RECTORIE » des FRERES PARCE : Voici un vin dépaysant par ses arômes de marché indien (épices), de fruits aussi bien sur, mais tout en retenu, en catimini, style tafta, c’est élégant, précieux même, riche, pour des filets de pigeonneaux au pain d’épices. 18/20

 

COTES DU MARMANDAIS « CHANTE COU COU » 2011 d’ELIAN DA ROS :  Ce seul représentant du Sud Ouest a tenu sa place, toute sa place, et a même inspiré nombre de dégustateurs pensant se régaler d’un MARGAUX, d’un grand Margaux même, par sa densité, sa force intérieure, mais aussi son élégance et sa fraicheur finale. Un jus pour accompagner un civet de lièvre. 18/20

 

MARANGES – COTE DE BEAUNE 2012 du Domaine SARRAZIN :  Ce dernier vin de la trilogie bourguignonne est un vin plus simple, mais plus salivant, plus juteux, plus fruité que ses voisins. Il fait plus penser à un Givry, à un Rully tant il désaltère en développant son caractère guilleret et jubilatoire. Pour ma part, je le servirai avec un perdreau aux raisins pour le croquant du plat et du vin. 17.5/20

 

LE CAS MAS JULLIEN, TERRASSES DU LARZAC : 

. MAS JULLIEN 2005 : Jusqu’à maintenant, ce millésime était resté hermétique comme peut l’être parfois son « papa ». J’ai donc pris le taureau par les cornes, olé, ai carafé ce vin 48 heures à l’avance, conservé en cave à 16/18° 2 jours, bouteille ouverte. Et miracle, il s’est dévoilé, pas totalement encore, mais à 90%, ce qui permit toutefois de se rincer les papilles. Un jus dense, serré, formidablement fruité (comme ces jus de Cabernets francs des grands St Emilion style Cheval Blanc) ; Une bouche énoooorme, démesurée ; une finale interminable comme l’avenir de ce vin, indéterminé (20 à 30 ans). Donc si vous l’ouvrez 72 heures avant de le goûter, tous les plats précités lui iront, ou plutôt, il saura se mettre au niveau de chacun. 20/20

. MAS JULLIEN ETATS D’AME LE BON 2012 : Nouvelle cuvée, nouvelle approche, mais reste un Mas Jullien : 24 heures d’aéeation ont permis d’obtenir un jus concentré, plein d’allant et de fraicheur, vivifiant !!, la framboise, la fraise, la mûre enveloppent des tanins fins et élégants, pour le plaisir, uniquement du plaisir avec une daube de sanglier et trompettes des morts. 19.5/20

 

Et maintenant, précipitez vous pour réserver votre place à la prochaine dégustation qui aura lieu le

VENDREDI 23 OCTOBRE 2015

LES GRANDS VINS DU RHONE

Et … les autres surtout

Repost 0