Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LA COMPAGNIE DES VINS
  • LA COMPAGNIE DES VINS
  • : Le Blog du bien boire et du bien manger en pays de Gascogne. Vins du Sud de la France: Bordeaux, Madiran et Sud ouest, languedoc et vallée du Rhone. Mes dégustations, les producteurs et les terroirs, où les trouver et leurs prix.
  • Contact

Recherche

22 mai 2016 7 22 /05 /mai /2016 13:51

COMMENTAIRES DE DEGUSTATION :

LES PRECURSEURS LANGUEDOCIENS / MAI 2016

Il y a des dégustations qui nous éclairent sur certains points de la sphère vinicole, qui nous expliquent le « pourquoi » de telle ou telle évolution, qui confortent ou chambardent toutes nos certitudes.

Cette soirée dédiée aux grands vins du Languedoc, à leurs géniteurs qui, vers la fin des année 80, ont cru en leurs terroirs, nous ont confirmé que le succès des vins de cette région n’est en aucun cas un effet de mode, mais bien une redécouverte de grands terroirs que les Romains nous enviaient déjà il y a 2000 ans, de grands cépages et évidemment, de grands vignerons et vinificateurs.

C’est donc ces grands précurseurs, tels Olivier Jullien, Sylvain Fadat, les familles Bruguiére et Goumard, qui ont une fois de plus crevé l’écran en nous apportant à chaque gorgée un plaisir immense, renouvelable à chaque millésime. Il était impardonable d’être absent à cette dégustation, et il sera pour nous bien difficile de l’oublier tant le plaisir fut intense.

LA DEGUSTATION

MAS JULLIEN :

Commençons par le « Pape », celui par qui tout est arrivé, tout fut possible, celui qui, le premier, avec les cépages indigènes (Carignan, Syrah, Grenache, Cinsault, …) entrepris de démontrer « les possibles » de cette région dans le milieu des années 80. Je me souviens encore goûter pour la première fois son vin 1987 et me dire qu’avant ce moment, je n’avais rien compris aux vins. Il fut le révélateur de mon envie de boire bon, juste et de ne plus m’attacher à l’étiquette.

LE BLANC 2014 : Nez sur les fleurs blanches et les agrumes ; belle et large assise, bouche puissante, volumineuse ; c’est un vrai vin zen : sérénité de façade, bouillonnement intérieur, richesse de constitution. Formidable vin d’amateur. 20/20

LE ROSE 2015 : Robe plutôt claire pour un rosé Mas Jullien. Nez sur la framboise, le cassis, bouche fine et élégante, souple ; il saura jongler avec les épices et les herbes pour accompagner une gastronomique exotique. 16/20

LE ROUGE CARLAN 2014 : Le nez est discret, la bouche est légèrement tannique (structure de garde), l’ensemble est fin, élégant, sucré, riche, profond. Pour un carré d’agneau avec 3 à 4 ans de garde. 17.5/20

LE ROUGE AUTOUR DE JONQUIERE 2013 : Successeur de la grande cuvée du Mas Jullien, ce vin a encore pris de l’ampleur. Vin profond, riche, avec une finesse et une fraicheur surréaliste ; on sent la tension du jus. On est vraiment au-delà de tout ce qui se boit en Languedoc, on est face à « SA GRANDEUR ». 20/20

DOMAINE DES 3 TERRES / LA MINERALE 2013 : Domaine bien plus récent, mais promis à un brillant avenir, ce dont je n’ai jamais douté. Nez sur la cire d’abeille, sur les fruits noirs compotés ; bouche cacaotée, riche, fraiche, avec un beau coulant suave. Le meilleur rapport Prix/Plaisir de la soirée. 17,5/20

MAS BRUGUIERE L’ARBOUSE 2014 : Pic St Loup développe une notoriété propre basée sur une spécificité de vins gourmands, suave, juteux, salivant. Les vins du Mas Bruguière ont été les premier à être mis en bouteille et font depuis plus de deux générations office de maitre-étalon de l’appellation.. 18/20

DOMAINE D’AUPILHAC :

MONTPEYROUX 2013 : Encore tannique, sur une trame sableuse de faible intensité, il saura vieillir quelques années en bonne cave. Bouche suave, délicieuse, juteuse, salivante, bien marquée par un terroir d’exception. Pour une pièce de bœuf grillée aux herbes 18/20

COCALIERES 2014 : Ce millésime fut terrible pour les raisins non rentrés au 20 septembre. Une dizaine de « cévenoles » avec plus de 1000 mm de pluie cumulés se sont abattu sur l’arriere pays héraultais. On sent un vin moins massif, mais plus fin et élégant, plus facile et juteux. 17/20

MAS CAL DEMOURA / COMABRIOLLES 2013 : Voici le dauphin du Mas jullien. Quel chemin parcouru depuis 2004, année de reprise du domaine par la famille Goumard.

Le nez est sur les petits fruits noirs, les épices. La bouche est fine, d’une belle richesse, délicate, et d’une très grande profondeur. L’ensemble est grandiloquent. A découvrir. 19,5/20

LE 18 JUIN 2016

20 H

GRANDE DEGUSTATION

LES VINS D’ETE et même des Rosés

Réservez dés à présent votre place.

MAS JULLIEN, AUPILHAC, BRUGUIERE, CAL DEMOURA, LES 3 TERRES

Partager cet article

Repost 0

commentaires